Ashita no Sekai



 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin

Messages : 354
Parmi nous depuis le : 20/07/2011


Compte fondateur
Sujet: Contexte
Jeu 8 Fév - 7:46

Voir le profil de l'utilisateur



災害時代



Aotoshi (青市, littéralement « ville bleue ») est le nom donné à Yokohama après sa reconstruction. Proclamée nouvelle capitale du Japon en 2060, elle est un véritable modèle précurseur en terme d’ingénierie et de sécurité et inspira la création d’autres villes dites « bleues » dans l'enceinte du pays. Le confort et la protection ayant un prix, peu de classes moyennes parviennent à se hisser sous le ciel de ces villes futuristes. De ce fait, le pays se trouve face à un fossé social et économique sans précédent, divisé entre ces places influentes et ces lieux livrés aux mains de ses habitants, menacés par le manque de ressources et bien pire encore…

En effet, un an plus tôt, le pays du soleil levant fut secoué par une terrible catastrophe : l’apparition et dispersion de créatures sanguinaires sur -et seulement sur- son territoire. Les dégâts humains comme matériels causés ce jour-là furent colossaux et marqués au fer rouge dans les esprits sous la triste appellation de « Journée Hurlante ». Des forces armées du monde entier déployèrent leurs forces afin de mettre un terme au chaos. Tokyo fut partiellement détruit et le gouvernement migra à Yokohama (aujourd’hui Aotoshi) qu’on fortifia de manière fulgurante et comme jamais auparavant. Une avancée impossible sans l'aide du SSN (Service de Sécurité de la Nation) qui prit aussitôt le pas sur le gouvernement afin de rétablir l'ordre au plus vite. Les mesures engagées furent conséquentes : on réaménagea le territoire, instaura de nouvelles lois (comme le port obligatoire de L'ID-0 dans les villes bleues), créa de nouvelles infrastructures et surtout, on forma une nouvelle brigade entièrement conçue pour combattre ces abominations : Les Chasseurs de chimères, héros de cette ère de fléau.

Nous sommes maintenant en 2065, la situation semble s'être relativement stabilisée au prix d'un régime proche du totalitarisme instauré par le SSN. L’humanité se montre sous un autre jour. Certaines familles tuent leurs valeurs pour se faire une place dans les hautes sphères, la monnaie étant gage de survie. D’autres encore sacrifient leurs rêves et font taire leurs peurs afin de devenir chasseur. Les chemins sont différents mais la destination est rarement différente : protéger soi-même ou ses proches des chimères. D'autres encore se rebellent ou s'en moquent… Les possibilités de personnages sont infinies, du plus simple au plus rocambolesque, ce qui me fait me demander...

Quelle vie unique mène le votre ?
Choisissez votre passé et subissez un futur incertain ! 

A s h i t a  n o  s e k a i  vous ouvre ses portes et puisse le sort vous être favorable ԅ(≖‿≖ԅ)





I D – O
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

L'ID-0 est un bracelet holographique ultra-sensible. Sa mise sur le marché en début 2060 transforma les interactions économiques et sociales. *Il est blanc pour les civils, noir pour les chasseurs, gris pour les cavaliers.

A savoir, le premier but de l'ID-O était de faciliter les échanges entre les organismes (tels que le gouvernement ou le SSN) et la population et de regrouper toutes les informations et papiers d'un individu dans un seul et même objet (cartes d'identité, bancaire, VISA...). Il vous permet de payer vos factures, de voter... et plus encore. De nouvelles fonctionnalités lui ont été administrées après coup : possibilité de correspondre (SMS, appels ou encore vidéos conférence holographiques), GPS, de sauvegarde et transfère de fichiers, télévision (via internet)..., rendant les téléphones et ordinateurs accessoires.

Rapidement, il est devenu indispensable et obligatoire dans les villes bleues, étant inabordable pour les citoyens extra-muros (hors ville bleue). Il simplifie et accélère toute procédure et constitue le moyen le plus sûr d'être prévenu d'éventuels dangers (d'un bouchon en ville jusqu'à une attaque de chimères). Un bip, un touché, et vous voilà alerté des dernières actualités.

Ne pas le porter sur soi au sein d'une ville bleue est considéré comme un délit répréhensible d'amende.

publié par le SSN





C h i m è r e s
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Leur première apparition remonte à 6 ans de ça. Le 20 juillet 2059 exactement, Tokyo vécut avec effroi, une journée que l'on nomme à juste titre « Journée Hurlante ». Dès lors, les manifestations de ces abominations n'ont cessé de se répéter un peu partout dans le pays. Leur existence bouleversa naturellement les systèmes mis en place. Avec l'aide du SSN les mesures de sûreté furent rehaussées et le territoire réaménagé. On instaura de nouvelles habitudes et lois et créa de nouvelles infrastructures. Plus encore, on forma une nouvelle brigade, entièrement conçue pour combattre ces abominables créatures : Les chasseurs de chimères, héros de cette ère de fléau.

Encore inexpliquées par la science, ces chimères vivant exclusivement au Japon font l'objet d'études très sérieuses dans lesquelles les plus grands esprits, tous pays confondus, collaborent. Encore très peu de choses sont sues à leurs sujets, quelques comportements "animal" ont été remarqués chez certaines mais d'autres ne semblent répondre qu'à des besoins de chair et de sang. Il faudra certainement plusieurs années pour saisir leur nature profonde et à peine moins pour découvrir toutes leurs espèces : voir bestiaire des chimères. Il est possible de voir des chimères dans l'Arène de la ville : voir "bâtiments", plus bas.

Toute information sujette aux chimères et chasseurs est seulement et obligatoirement communiquée par le SSN qui est l'unique organisme en charge de ces créatures et de ses combattants. Le SSN sanctionnera tout individu diffusant des informations officieuses.

publié par le SSN





C h a s s e u r s
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Les chasseurs forment une milice indépendante aux autres corps de l'armée, ils sont formés à combattre les chimères. Ils sont pris en charge par le SSN et constitue l'élite de la défense du pays. La base principale des chasseurs, Anos -officieusement appelée Centrale- se situe à Aotoshi mais il en existe 15 autres réparties sur le territoire. Pour devenir chasseur, il est impératif de passer par une académie de chasseurs. Du même nom que la base qui s’y trouve, l’académie Anos d’Aotoshi est la plus réputée mais il en existe 7 autres réparties sur le territoire. Devenir chasseur, c'est aussi garantir à sa famille un toit sous le ciel de la ville bleue dans laquelle sa base se situe. Sa famille sera logée à bas prix dans les HLM conçus pour l'accueillir.* 

Il est possible d’assister aux examens finaux des apprentis chasseurs dans l’Arène de la ville chaque début de février. Certaines missions de chasseurs professionnels sont aussi diffusées sur les chaînes du SSN grâce aux caméras insérées sur leurs combinaisons. Il arrive que la population et médias attribuent des surnoms officieux aux chasseurs. Les chasseurs de chimères sont les héros de cette ère de fléau.

L’hymne des chasseurs est enseigné dès la petite école. En commémoration aux morts civils et au combat, on la chante chaque 20 juillet depuis la Journée Hurlante.

« Brandis ta lame, chéris le sang qui la salit.
La sueur qui tombera sur nos terres, donnera vie au printemps... »

Dans le cimetière, on peut trouver un arc de triomphe en l'honneur des chasseurs morts au combat.

L’ID-0 des chasseurs est noir, permettant de les reconnaître parmi les civils.
Leur combinaison faite en nanomachines accroît leurs capacités et sens. A l’avant de leur combinaison, sur le cœur et dans le dos se trouve leur emblème. Au cours de leur formation, les chasseurs ont dû vêtir trois emblèmes différents, chacun correspondant à sa période d’étude : Carquois, Archer puis Flèche. 3ème c-o-de: lu
Leur équipement peut être imposant (voir combinaison et équipements)

*Pour plus d'infos sur les chasseurs (et cavaliers), voir le sujet groupes.

Toute information sujette aux chimères et chasseurs est seulement et obligatoirement communiquée par le SSN qui est l'unique organisme en charge de ces créatures et de ses combattants. Le SSN sanctionnera tout individu diffusant des informations officieuses.

publié par le SSN






S S N
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Le SSN (Services de Sécurité de la Nation) est un organisme travaillant main dans la main du gouvernement. Son siège social a officiellement déménagé de Tokyo au centre d'Aotoshi (anciennement Yokohama) en 2060. Pour exercer sa finalité (sécurité), le SSN divise ses actions en quatre branches.

Une branche technologique – Le SSN est à l'origine -entre autres- de l'ID-0 ou encore des WD (Walkers Droids : robots mignons nettoyant les villes bleues).
Une branche scientifique – C'est son personnel en ingénierie qui confectionna -entre autres- les combinaisons de chasseurs et leurs équipements (voir combinaison et équipements). La branche scientifique est aussi en charge de l'étude soigneuse des chimères (voir bestiaire).
Une branche militaire – Les chasseurs sont sous la coupe du SSN.
Une branche communication – L'organisme détient ses propres chaînes, radios et sites et communique tous les jours par ID-0 les actualités. Le SSN a également construit une tour au centre de son bâtiment qui permet de véhiculer certaines informations de masse (voir "bâtiments", plus bas)

Toute information sujette aux chimères et chasseurs est seulement et obligatoirement communiquée par le SSN qui est l'unique organisme en charge de ces créatures et de ses combattants. Le SSN sanctionnera tout individu diffusant des informations officieuses.

publié par le SSN






V i l l e s   b l e u e s
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Les villes bleues sont par opposition aux villes rouges, les villes ou agglomérations fortement protégées. Elles sont à la pointe de la technologie et régies par les lois strictes du SSN. De ce fait, il est très cher d'y vivre et porter son ID-0 y est obligatoire. Il est très rare si ce n'est impossible de croiser des sans-abris dans la rue ou de réels malfrats. Une personne peut être expulsée de la ville si elle ne peut plus payer ou ne consent pas aux règles de sécurité imposées. Des patrouilles militaires sont effectuées quotidiennement dans tous les coins de la ville. Un quartier est toujours réservé aux familles des chasseurs. On appelle les citoyens des villes bleues, des citoyens intra-muros. Il faut une autorisation territoriale pour quitter la ville, même temporairement. 

Elles disposent d'une base et/ou d'une académie de chasseurs en leur sein. On parle de ville bleue en référence à la tour qui se situe généralement en leur centre (voir bâtiments). La plus connue de toutes, la ville bleue par excellence, est Aotoshi (capitale) mais il en existe une dizaine sur le territoire japonais.

Forum Internet






V i l l e s    r o u g e s
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Les villes rouges sont par opposition aux villes bleues, les villes les moins technologiques. Se situant généralement loin des bases ou académies de chasseurs, elles sont les plus vulnérables face au danger que représente les chimères. Peu de gens vivent dans des villages isolés, préférant se grouper en masse dans ces cités afin de mutuellement se protéger. Elles sont aussi régies par les lois du gouvernement et du SSN mais ces derniers peinent à les faire respecter. L’ID-0 n’y est pas obligatoire (car onéreux), rendant la surveillance difficile. On appelle les citoyens des villes rouges, des citoyens extra-muros. Il faut une autorisation territoriale pour espérer séjourner dans une ville bleue

Certaines villes rouges ont été ravagées par des attaques, c’est pourquoi il n’est pas rare de tomber sur des paysages rustiques. Après passage des chimères, infrastructures électriques et systèmes électroniques peuvent se retrouver endommagés, entraînant un accès à internet, aux chaînes, ainsi qu’aux transports limité. 
Au contraire, d’autres se portent bien et résistent fermement aux attaques. Ces dernières sont généralement moins peuplées, habitées par des « rebelles » qui pour contrer au manque d’entraide du gouvernement et du SSN, développent leur propre système et organisation – qui peuvent grandement différer d’une ville à l’autre. La survie des villes rouges dépend en grande partie des compétences de ses habitants.

Beaucoup de citoyens aspirent à devenir chasseur afin de faire migrer leur famille dans une ville bleue, moderne et protégée. D’autres n’hésitent pas à exercer des emplois frauduleux afin de s’en donner les moyens. Tandis que certains font preuve d’une animosité ferme à l’égard du système, du gouvernement, du SSN, des habitants des villes bleues et de leurs chasseurs

*Pour plus d'infos sur les rebelles, voir le sujet groupes.

Forum Internet





A o t o s h i
Loading ▓ ▓ ▓ ▓ ░ 90 %

Aotoshi (青市 littéralement ville bleue) est la ville bleue par excellence et lieu principal du forum. Anciennement connue sous le nom de Yokohama, cette ville située à 40km du centre de Tokyo, recueillit les hautes sphères présentes dans la capitale lors de la Journée Hurlante. Suite aux incroyables mesures de fortifications du SSN et fort de la présence politique en ses murs, elle finit par être proclamée nouvelle capitale du Japon en 2060.

En matière de protection, Aotoshi semble être inégalable, la base principale des chasseurs (Anos, aussi nommée Centrale) et la plus prestigieuse académie de chasseurs (du même nom que la base) s'étant construites sur ses terres. Elle est la ville la plus technologique du monde et ce sans pour autant y perdre du charme, bien au contraire. Comme toutes villes bleues, elle est majoritairement peuplée par de riches entrepreneurs, héritiers, hommes politiques et célébrités qui ont su utiliser leurs fortunes pour faire de cette forteresse un lieu charmant et agréable où vivre. Aotoshi est connue pour sa tour (voir bâtiment) et ses espaces verts (peu fréquents dans les villes bleues).

Forum Internet

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Messages : 354
Parmi nous depuis le : 20/07/2011


Compte fondateur
Sujet: Re: Contexte
Jeu 8 Fév - 7:48

Voir le profil de l'utilisateur



Bâtiments





    SSN


— Le bâtiment du SSN se situe au coeur d'Aotoshi. Il est le bâtiment le plus technologique et protégé jamais crée. Imense et circulaire, ses grandes vitres miroirs ne permettent de voir à travers. Seul le personnel est en mesure de décrire son intérieur… mais en est interdit. L’entrée dans le bâtiment est souterraine ou aérienne uniquement. Avant de passer les portes, chaque membre du personnel est prié de se laisser scanner par un robot et fouiller. Il faut une autorisation spéciale pour être autorisé à entrer pour tout individu externe à l’organisation.

Au centre du bâtiment, une géante tour domine la ville, officieusement appelée Phare.



    TOUR


— Au centre du siège du SSN, à Aotoshi, se trouve une tour qui domine la ville de sa hauteur. Elle émet une lumière bleue à l'instar d'un Phare, ce qui lui vaut ce surnom officieux. Lorsqu'une attaque de chimères a lieu aux alentours de la ville ou en son cœur, le Phare teint la ville d'un rouge vif et une force militaire accompagne les habitants à regagner leurs demeures tandis que la base d'Anos envoie ses chasseurs sur le terrain.

Ce système de tour a été reproduit dans toutes les villes bleues. Cependant, seulement celle d'Aotoshi est surnommée Phare, le bâtiment du SSN ayant des allures d'île ou de rocher autour d'elle. 



    ACADÉMIE


— En 6 ans, le SSN donna vie à 8 académies, toutes composées d'internats obligatoires, réparties sur les différentes îles du pays (dans les villes bleues uniquement). A l'instar de la base du même nom, l'académie Anos à Aotoshi fut la première construite et s'avère être la plus grande et reconnue du pays. Si Anos est vue comme la plus prestigieuse des académies de chasseurs, c'est à l'Arène de la ville -entre autres- qu'elle le doit, étant un véritable + pour ses apprentis (entraînements virtuels possibles dans l'arène). Elle se trouve sur le domaine militaire de la ville (île artificielle)
Par défaut, l’apprenti est envoyé dans son académie de secteur, cependant, en cas de surnombre, il peut être envoyé dans une académie plus lointaine. 

Les apprentis dorment de 4 à 6 dans des chambres non-mixtes avec lits superposés. Toutes les salles sont communes à chaque étage. Leur résidence est moderne mais très rudimentaire. 
Le coin « étude » est considérablement plus complet. Les entraînements se font dans des salles et terrains très high-tech. 

Faire partie de l'Académie Anos ou de la Base Anos est généralement vu comme un privilège, de la chance déguisée en réussite. On perçoit parfois un désir de rivalité ou pur animosité chez certains apprentis ou chasseurs venus d’ailleurs envers les membres d'Anos.

*Pour plus d'infos sur la formation académique, voir le sujet groupes > apprentis & Formation de chasseurs (détails)



    BASE


— Le SSN bâtit et rénova en 6 ans 16 bases installées dans les plus grandes villes (bleues) du pays. Elles sont extrêmement grandes et « futuristes ». Les chasseurs y ont un logement d'office qu'ils partagent avec leurs coéquipiers. La base Anos à Aotoshi, à l'instar de l'académie du même nom, fut la première construite et s'avère être la plus grande et reconnue du pays. On la nomme aussi Centrale. Elle se trouve sur le domaine militaire de la ville (île artificielle).
Une fois sortis de l'académie, les nouveaux chasseurs sont répartis dans les différentes bases. Par défaut, ils sont envoyés dans leur base de secteur, cependant, en cas de surnombre, ils peuvent être envoyés dans des académies plus lointaines. On soupçonne d'ailleurs Anos de choisir ses chasseurs. 

Les chasseurs y disposent d'un logement d'office. Ils ont une chambre personnelle (ou à partager à deux), moderne, munie d'un lit, bureau, quelques rangements minimalistes et toilettes. Sont disponibles à chaque étage, cuisines et salles de bains communes, grandes et équipées. Salon et pièces à vivre sont aussi partagées. Les étages sont mixtes. 20 à 25 personnes par étage. L'ID-0 fait office de "clef" pour déverrouiller son étage. 

Dans chaque base se trouve un tableau des missions.

Faire partie de l'Académie Anos ou de la Base Anos est généralement vu comme un privilège, de la chance déguisée en réussite. On perçoit parfois un désir de rivalité ou pur animosité chez certains apprentis ou chasseurs venus d’ailleurs envers les membres d'Anos.



    ARÈNE


— L'Arène est le lieu de rencontre entre chasseurs, chimères et citoyens. Elle se situe à Aotoshi, sur le domaine militaire de la ville (île artificielle). C'est un bâtiment technologique inscrit au patrimoine mondial. En effet, assez immense pour accueillir des chimères et un public nombreux, l'Arène a été conçue par les plus grands et est en matière de sécurité et de progrès, remarquable en tous points.

Le public est séparé de son cœur par une matière se rapprochant du verre : transparente, épaisse mais infiniment résistante. Cette matière, comme l'ensemble de la place est modifiable. Il est possible de choisir le décor et l'environnement dans lesquels on souhaite voir se dérouler les rencontres. Le sol peut ainsi subir des changements tels que : boueux, terreux, herbeux, rocheux... Pour ceux qui connaissent Hunger Games, le principe est un peu le même.

Son but premier était de faire passer les tests finaux des apprentis chasseurs de tout le pays. L'examen final des Flèches, car ouvert au public, est un événement national (voire mondiale) appréhendé tout au long de l'année. L'effervescence de la population pour y assister est immense et les places sont très chères. Pour ceux n'ayant pu s'en procurer : l’événement est diffusé sur les chaines du SSN (télé, commentaires radio, ID-0...) et dure deux semaines de Février, le temps de faire passer chacune des 8 académies. *Il n'est pas rare de voir des paris sur les apprentis mais ces derniers sont sévèrement punis. Pour plus d'informations sur l'examen, consultez le sujet Formation de chasseurs (détails) > Flèches > Examens.

Le second but de l'arène est de confronter des chimères entre elles. Les dates de ces prestations sont aléatoires comme elles dépendent des missions de capture effectuées. *Des paris sont aussi effectués dans l'ombre et... oui, sont encore punis !

Suite à l'audience reçue pour ces représentations, certaines missions de chasseurs sont aussi diffusées sur les chaînes du SSN grâce aux caméras insérées sur leurs combinaisons.



    TRANSPORTS


— Les trams et métros sont les transports les plus utilisés dans les villes bleues. Il n'est pas interdit de prendre la voiture mais il est généralement plus facile de se déplacer en transports communs. Les trains ne sont pratiquement utilisés qu'intra-muros, c'est à dire dans l'enceinte de la ville.

Pour une destination extra-muros, il faut passer par les airs. Les vols sont très chers car les avions sont militairement équipés et qu'une force armée (cavaliers pilotes et chasseurs) est réquisitionnée. Peu de dates sont proposées.  



    HWANGJE


— Souvent contracté en HW, le Hwangje est un (grand) restaurant chic très côté d’Aotoshi. On y sert de la nourriture coréenne et la clientèle semble a priori tout à fait banale. Dernier c-o-d-e : code. Cependant le HW dispose d’un étage « secret » réservé aux hautes sphères où design et menus sont différents.

Revenir en haut Aller en bas

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Avant de s'inscrire :: Informez-vous-
Sauter vers: