Ashita no Sekai



 

Le piano qui pleurait [Libre]

 :: Au cœur d'Aotoshi :: Quartiers Animés :: Bar et Clubs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 10
Points : 0

Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Le piano qui pleurait [Libre]
Sam 13 Oct - 2:24

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: Allie le corps à corps et la distance parfaitement, mais son manque d'endurance et ses lacunes défensives ont souvent raison d'elle // très réservée, a souvent un air fermé
Arme(s) utilisée(s): Tir à l'arc, arbalette, lance
Le piano qui pleurait

TAISU Savannah & NOM Prénom

Jour 1, 21h




Elle avait pris l'habitude de venir dans ce bar. Sa décoration assez vintage lui avait tapé dans l'oeil et dans le cœur, et elle s'y était sentie à l'aise très vite. Savannah était une jolie jeune femme, autant psychologiquement que physiquement, si bien qu'elle s'était vite liée d'amitié avec le gérant du bar, lui proposant de jouer du piano le soir, sans rémunération, elle le faisait de bon cœur. Effectivement dans ce bar, le gérant mettait à disposition un très beau piano droit aux clients qui souhaitaient faire part de leur connaissance technique ou de leur amour pour la musique. Très vite, elle avait joué des morceaux entre quelques boissons, discutant avec les gens du bar. C'était un exercice très complexe pour Savannah, autrefois elle n'aimait pas forcément discuter et créer de liens car elle trouvait ça inutile, et surtout, elle n'avait confiance en personne. Mais aujourd'hui, les choses avaient changé, et en bien. Elle était diplômée, et ne connaissait pas forcément les gens d'Adam ni d'Eve. Alors, il lui était plus facile de discuter avec les gens.

Aujourd'hui, elle s'était rendue à ce bar, exténuée d'une altercation qu'elle avait eu avec Jian Wan quelques heures auparavant. Elle n'avait qu'une seule envie, oublier ça et se changer les idées. Quoi de mieux qu'une pinte de Kriek ? Elle s'installa au comptoir et dévisagea le barman aux allures de personnage d'animé. Il portait un t-shirt noir qui saillait sur ses muscles épais, la peau basanée, des tatouages sur ses bras, une barbe et une moustache poivre et sel ainsi qu'un bandeau qui lui cachait son crâne rasé. Il avait des yeux ambrés très vifs mais dont le poids de l'âge se faisait sentir ; c'était un homme qui avait vécu des choses, et pas forcément que des belles.

« Bonsoir, vous allez bien » demanda-t-elle, prenant place sur le siège.
« Bonsoir mademoiselle Taisu, oui je vais bien, vous par contre vous ne semblez pas dans votre assiette » déduisit-il, les yeux braqués sur ses comptes.
« Oui, c'est vrai, mais maintenant que je suis là ça va un peu mieux » lâcha-t-elle en souriant.
« Tant mieux alors, qu'est-ce que je vous sers » demanda-t-il.« Une Kriek, s'il vous plaît ! »
« En demi ou en pinte ? »
« En pinte, s'il vous plaît ! »

Il sortit un verre vide et commença à servir la jeune femme, son regard lézardant sur les gens présents. Le piano était pris par un jeune homme qui jouait un morceau assez classique, elle prit son verre et paya le barman avant de regarder le jeune homme jouer. Ce fut un morceau très agréable, il en avait rendu sa Kriek meilleure. Le barman remit la musique du bar, une musique un peu pop tout en gardant des sonorités un peu r'n'b. Sûrement la suggestion d'un client, Savannah apprécia tout particulièrement. Elle but une grande gorgée de sa bière, et remarqua que les des jeunes gens d'à peu près son âge commencèrent à rentrer, très enthousiastes, plus bruyants. Elle regarda l'heure. Effectivement, il était 21h, et ce bar-là était par moment également un bar où les jeunes venaient boire et danser. C'était l'heure de début de soirée.

« Tu veux jouer du piano avant que le bar soit bondé » proposa le barman, commençant à répondre aux commandes des jeunes gens.
« Oh, pourquoi pas ! »

Elle se leva, laissant sa boisson sur le comptoir avant de se diriger vers le piano. Elle se redressa, rattacha correctement ses longs cheveux blanc qui avaient bouclé à cause de la pluie de tout à l'heure.
Elle joua Beautiful Little Fools de Jorja Smith, à sa sauce, avec sa voix très douce, comme un murmure qu'on entendrait tous mais avec distinctement. Un peu soul, mais un peu indie. Un petit mélange comme du muesli.

« Beautiful little fools // That's what us girls are destined for // Beautiful little fools // Born to be adored »

A mesure qu'elle jouait, on aurait dit que le piano pleurait ses notes, comme des sanglots incontrôlés.
Revenir en haut Aller en bas

Le piano qui pleurait [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Au cœur d'Aotoshi :: Quartiers Animés :: Bar et Clubs-
Sauter vers: