Ashita no Sekai



 

Let's battle ! (( pv Akiba ))

 :: Au cœur d'Aotoshi :: Domaine militaire :: Académie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Jeu 15 Nov - 9:20

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Salut les enfants ! May the force be with you.


Savannah appréciait se ressourcer. Vous savez, sentir les fleurs, respirer l'air frais, regarder le paysage... Bon, sauf que ses fleurs à elle, c'était plutôt les terrains d'escalade.
Elle se trouvait dans le complexe sportif, désigné comme terrain d'entraînement pour les petits, tout comme les grands. Une serviette autour des épaules, les cheveux sévèrement attachés par un élastique qui avait pris de l'usure, elle scrutait les Carquois avec un intérêt particulier. Parce que déjà, elle voulait une place sur un bloc de type "en chier du bois", puis parce qu'elle ne savait pas quoi regarder d'autre. Certains s'y aventuraient, avec circonspection, plus dans le but d'exploser leur stat physique plutôt que par amusement.

C'était quelque chose qu'elle ne comprenait pas, l'escalade était le meilleur sport qu'elle n'avait jamais pratiqué avec le tir à l'arc, c'était de la réflexion, de la prise de risque, de la jugeote et surtout, du renforcement musculaire. Allier mental au physique, puzzle et muscu, quoi de mieux ? Et la plupart des gens tendaient à oublier l'amusement en premier lieu dans ce sport. S'épongeant le front, elle prit sa bouteille d'eau et s'avança face à un bloc, enfilant son harnais, nouant ses nœuds et vérifiant ses mousquetons. Appliquant son auto-assurage avec son matériel et ses cordes, elle se servit dans le bol de talc et s'en appliqua sur toutes les articulations - malgré son statut de Chasseuse, Savannah aimait prendre soin de ses doigts fins mais raides aux formes laissant deviner une future arthrose, et oui la nature ne pouvait pas nous gâter partout ! Elle accrocha ses cheveux en chignon pour éviter que des mèches ne viennent la gêner - quoi qu'elle aurait mieux fait de le faire avant de s'enduire de talc sur toutes ses phalanges - et s'attela à la tâche qui lui incombait : gravir le mur le plus rapidement possible.

Elle attendit que la grande aiguille de l'horloge numérique glisse sur le chiffre douze avant de réaffirmer sur ses premières prises et de grimper, tel un petit singe agile. Ses pieds se posèrent avec intelligence sur les prises les plus avantageuses, quitte à la forcer à puiser sur ses grands fessiers et adducteurs, ainsi que ses bras qui, trois ans plus tôt (merci Regan), étaient tout mous, tout flasques. Le temps changeait bien les choses, tout du moins les circonstances les changeait. Plus elle atteignait le sommet du mur, plus les prises se firent rares, et plus elle devait puiser dans son ingéniosité - ou instinct de survie, dans ce cas-là son instinct de survie lui suggérait implicitement des prises confortables parce qu'elle commençait clairement à avoir sacrément mal au fessier. Mais on ne pouvait toujours pas avoir ce que l'on souhaitait, aussi, elle prit sur elle, et força sur ses jambes, en appelant au pouvoir de sa cosmo énergie et priant la déesse Athéna de lui octroyer un peu de son propre pouvoir parvenir au bout de ce mur sans pleurer ses articulations.

« BRULE MON COSMOS ! »




***

Au sommet de son mur, Savannah sortit sa bouteille d'eau de son rangement fessier, buvant d'innombrables gorgées, dévisageant d'en haut les fourmis qu'étaient devenus les jeunes apprentis. Deux minutes, ce n'était pas trop mal, mais la dernière fois elle avait tout de même fait une minute et quarante six secondes sur le même parcours, c'était à cause de la dernière prise qu'elle avait mal empoignée, maudite prise toute petite pour son pied pas si petit. Laissant ses jambes pendre contre le mur, son regard se perdit vers les têtes en bas. Dont une masse de cheveux rose. Rose ? C'était la couleur préférée de Savannah, c'était une couleur sucrée, comme les barbapapas et les petites décorations comestibles pour pâtisseries. La masse de cheveux s'apprêtait à faire le parcours qu'elle avait fait cinq minutes auparavant. Les coudes sur ses genoux, et le visage entre ses mains, elle assista à son ascension, curieuse.

A priori, il ne se débrouillait pas si mal. Mal assuré, un peu hasardeux, pas trop instinctif mais ça se corrigeait avec le temps. Après quelques arrêts, quelques hésitations, la tête de la rose ambulante arriva au niveau des genoux de la Taisu, un petit smirk sur le coin de ses lèvres, cette dernière lui dit, compétitive :

« Tu gagneras quand tu poseras tes fesses, ici ! »

Ces derniers temps, Savannah se trouvait bien intrusive dans la vie des gens, déjà avec l'infirme ronchon, maintenant avec la rose des Carquois. Il lui jeta un regard éperdu, l'air de dire "on se connait ?" mais ne semblait pas être empli d'appréhension, si bien que, après une légère galère - Savannah ferait comme si elle n'avait rien vu parce qu'elle n'avait pas dû être mieux de son côté, elle n'était vraiment pas très gracieuse - il se tint à ses côtés, exténué.

« De l'eau » proposa-t-elle en tendant sa bouteille, « comment tu t'appelles ? »

Les conventions sociales voudraient qu'elle se présente elle d'abord mais, eh bien, Savannah s'en foutait un peu.
Feat Akibaba



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Apprenti

Messages : 29
Points : 146
Parmi nous depuis le : 25/10/2018

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Sam 17 Nov - 12:52

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Deux mois.
Réputation:
Arme(s) utilisée(s): Epée longue appartenant à son père.












Let's battle!
Aujourd'hui, c'est le jour de la semaine "préféré" d'Akiba: c'est le jour où l'entrainement physique va prendre la journée entière et il n'y aura probablement aucune théorie. Loin de là l'idée que ça lui déplaise d'étudier le comportement des Chimères ou d'apprendre des tactiques de combat pour les affronter en solo ou en équipe, mais à part sa course à pied quotidienne, il ne trouve que rarement de faire des activités sportives diversifiées. Par contre, lorsqu'on va l'informer de la discipline du jour, aussi indispensable soit-elle dans l'apprentissage des Chasseurs, ce n'est clairement pas sa tasse de thé: l'escalade.

Non, Akiba n'a pas peur du vide, encore moins de grimper en hauteur, mais le fait de se retrouver coller à une paroi pour se déplacer verticalement, c'est offrir son dos à n'importe quelle créature si c'était utilisé en territoire hostile. Sa nature prudente et son côté réfléchi lui suggérerait surement de trouver une alternative à ce problème ou un moyen de grimper plus sécurisé, mais il est évident qu'un jour viendra où il faudra sauver une personne coincé et son habitude à escalader pour être la seule chose qui fera la différence.

Ces fameux jours d'entrainement sont répartis dans le complexe sportif, qui est très vaste d'ailleurs, mais pas inconnu pour le jeune homme aux cheveux rose. C'est là qu'il vient justement quand le temps libre dont il dispose lui laisse en profiter, ça change de la routine d'efforts physique qu'il fait. Parfois, on peut même y croiser des apprentis de rang supérieur, mais c'est pas vraiment le genre d'Akiba d'aller discuter avec des inconnus...

D'ailleurs, même avec sa promotion d'apprentis, il ne communique quasiment pas, la distance permanente entre lui et les autres lorsqu'ils arrivent devant les murs d'escalade le prouvent bien. Est-il rejeté des autres? Trop cool pour eux? Tellement timide qu'il n'arrive pas à s'intégrer? Rien de tout ça à ses yeux, mais les raisons pour lesquelles ses "camarades" ne l'approchent pas sont diverses et variées: certains jalousent ses résultats à ses tests d'entrée, d'autres se sont pris des vents en essayant de faire "copain-copain" avec lui de façon trop brusque, et on en passe.

Honnêtement, il ne souhaite pas se prendre la tête avec ça, alors dès que les instructions sont données pour pouvoir s'entraîner en paix, Akiba se choisit un mur d'escalade qu'il n'a jamais fait et assez éloigné des autres. Sa tenue actuelle, un simple débardeur noir assez proche des muscles de son torse, accompagné d'un short noir avec une ceinture pour y attacher les équipements de base de l'escalade ainsi qu'une bouteille d'eau, ne lui ont pas permis de prendre avec lui des écouteurs et un quelconque appareil électronique pour sa musique. Tant pis, l'apprenti devra faire sans.

Loin d'être un maître de la discipline, Akiba aime quand même le challenge et se dit que monter ce mur le plus rapidement possible pourrait l'aider à améliorer ses réflexes, sa capacité à juger l'environnement pour trouver des prises qu'il n'irait pas chercher en jouant un peu trop la sécurité. Un simple coup d'oeil à l'horloge et il débute le mur d'escalade lorsque l'aiguille est sur le zéro. Quelques regards sont posés sur lui d'ailleurs: quelques apprentis en bas le regardent avec assez d'insistance, mais une autre personne semble être intéressé par son ascension, cette dernière se trouve déjà tout en haut du même mur. Aucune pression sur ses épaules cependant, Akiba a pour habitude de ne se préoccuper que de ce qu'il fait sur l'instant, et l'escalade n'étant pas ce qu'il maîtrise le mieux, ça lui demande déjà toute son attention!

Les prises s'enchaînent, pas toujours à la même vitesse, pas toujours de la meilleure des façons, mais son ascension a un rythme assez régulier. La fin est en revanche bien plus complexe qu'elle n'y parait, évidemment à cause de prises pas du tout adapté à des gabarits un peu plus grand que la norme comme le sien, mais il n'abandonne pas pour autant. C'est en arrivant quasiment au sommet du mur, près de la jeune femme qui l'observait que cette dernière lui adresse la parole, lui indiquant qu'il n'aurait gagné que lorsqu'il posera ses fesses, indiquant une place non loin d'elle. Sur le coup, Akiba, "un peu" exténué de son ascension rapide la regarde en se demandant pourquoi elle lui adresse la parole celle-là.

Après l'avoir regardé dans les yeux quelques secondes et être grimpé à ses côtés, le jeune homme reprend son souffle et aussi ses esprits qui lui rappellent immédiatement qui est cette femme: une chasseuse dont le nom lui revient aussi, Savannah Taisu. Ça serait étonnant qu'un nom de chasseur échappe à Akiba de toute façon, mais c'est surtout étonnant qu'elle lui parle comme si elle le connaissait... jusqu'à ce qu'elle lui demande son nom après lui avoir tendu sa bouteille d'eau.

Akiba... Akiba Sekizan.

Ce n'est pas tant la modestie ou le stress d'être à côté d'une telle personne qui l'empêche de parler plus que ça, mais juste une soif légère, quoi que gênante. Machinalement, il va accepter la bouteille tendue par la chasseuse, la remerciant d'un léger hochement de tête et en prendre une petite gorgée, avant de se rappeler qu'il a sa propre bouteille sur lui. Akiba lui tend alors la bouteille qu'il vient de prendre.

Pardon, j'étais perdu dans mes pensées et j'en ai oublié que j'avais ma propre bouteille. Il regarde subitement vers l'horloge, un peu tard pour savoir le temps qu'il a mis, mais ça servira toujours. J'ai encore des progrès à faire en escalade, ça c'est sur...

A présent qu'il a les idées claires, Akiba regarde Savannah et cette dernière a l'air à peine épuisée, elle a pourtant monté le même mur que lui mais sa gestion de son endurance et de ses mouvements doit être à une année lumière des siens, l'apprenti va vraiment devoir se surpasser pour devenir Chasseur, l'enjeu est un peu trop grand pour qu'il se permettre d'échouer. Son visage neutre ne laisse rien transparaître de ce qu'il peut bien penser ou imaginer en cet instant, mais un bref sourire se dessine sur ses lèvres lorsqu'il prononce cette phrase.

Je ne m'attendais pas à passer une bonne journée vu que l'escalade n'est pas mon fort, mais si on m'avait dit que j'aurais l'occasion d'échanger quelques mots avec la chasseuse Savannah Taisu, ça m'aurait un peu plus motivé à grimper ce mur. Enchanté de vous rencontrer en tout cas.

Akiba lui tend la main, geste assez rare mais qu'il ne soulignera pas pour une fois. Bien qu'elle ne le connaisse pas du tout, ou peut-être d'une rumeur sur les recrues de la dernière session, lui en revanche, il connait assez bien le nom de "Savannah Taisu". On lui a raconté des trucs divers et variés sur elle, très peu d'éloges si on peut dire. Ce qu'en pense Akiba? Que c'est des conneries et qu'il se fera un avis lorsqu'il la verra en personne, et c'est peut-être le cas de savoir ce qu'il en est!

© PHOENIX O'CONNELL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Lun 19 Nov - 12:13

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Salut les enfants ! May the force be with you.


« Akiba... Akiba Sekizan. Pardon, j'étais perdu dans mes pensées et j'en ai oublié que j'avais ma propre bouteille. J'ai encore des progrès à faire en escalade, ça c'est sur...
- Ah je vois, ça m'arrive souvent de laisser mes neurones de côté quand je suis épuisée, hahahaha ! T'inquiète pas va, moi en Carquois, à cet instant précis, je serais encore au milieu du parcours, alors tu sais... ! »

Elle se remémora ses dernières années à l'académie, et effectivement, elle aurait sûrement été à mi-chemin. Pour parvenir à son niveau actuel, elle avait passé certaines nuits à s'améliorer, à se mettre en danger aussi... Ses premières sources de motivations étant de fermer le caquet des autres Carquois, méchants vis-à-vis d'elle. Mise à l'écart, peu appréciée, on lui avait fait comprendre dès son arrivée qu'elle aurait mieux fait de quitter l'académie, mais elle avait tenu bon, elle faisait confiance au temps, faisait confiance à ses capacités, sa ténacité étant plus forte que sa mollesse. Pour le coup, son endurcissement avait été spectaculaire, c'était grâce aux sports qu'elle avait pratiqué dans sa jeunesse avec Leo, ceux qui contrastaient avec ses talents manuels et artistiques, complètement mis de côté, pour ne pas dire abandonnés, lors de ces six derniers semestres intensifs. Toujours est-il que l'escalade avait été un coup de foudre, arrivée à l'académie. C'était un sport qui lui ressemblait, à elle et son parcours personnel.

« Je ne m'attendais pas à passer une bonne journée vu que l'escalade n'est pas mon fort, mais si on m'avait dit que j'aurais l'occasion d'échanger quelques mots avec la chasseuse Savannah Taisu, ça m'aurait un peu plus motivé à grimper ce mur. »

Bim, Bam, Pouf. Alors déjà Savannah était connue et potentiellement appréciée de ses pairs. Ensuite, on venait de lui faire comprendre que juste la rencontrer pouvait rendre des gens de meilleure humeur. C'était trop de choses d'un coup, Savannah en était bien surprise !

« Enchanté de vous rencontrer en tout cas. »

Vous ? Elle éclata de rire, un peu trop franchement, avant de répliquer, fortement amusée :

« Moi de même, je suis ravie ! Que penses-tu de ce sport, Akiba ? Quels sont tes points forts ? Et quels sont tes points faibles ? Faisons en sorte que ces quelques mots te soient bénéfiques, au moins. »

Traduction : Savannah se portait garante de lui fournir toute l'aide qu'elle serait en capacité de lui prodiguer. Elle tapa dans ses mains avant de ranger la bouteille derrière-elle, puis elle proposa, fermement décidée à ce que le jeune homme s'améliore :

« Dans ce cas-là, discutons-en en bas, comme ça tu pourras t'entraîner davantage : s'exercer pour s'améliorer, toujours penser comme ça. »

Elle accrocha ses mousquetons et redescendit le bloc à l'aide de son système d'auto assurage, glissant doucement, et touchant le sol de ses pieds en toute sécurité. Elle prit soin de se détacher du bloc en attendant l'arrivée d'Akiba sur le sol, puis elle lui dit, les poings sur les hanches :

« En vrai, il faut voir le bloc comme des mauvais souvenirs. Si tu passes par-dessus, tu restes dans le passé et tu n'avances pas, au début j'ai vu ça comme ça car je marche beaucoup sur la psychologie, les mères sont capables de soulever des troncs d'arbres de deux cent cinquante kilos pour sauver leur enfant, alors imagine ce que tu serais capable de faire avec ce bloc ! »

... Définitivement, Savannah ne pourrait jamais enseigner quelque chose, tout du moins être prise au sérieux, avec son ton de voix, on pourrait croire qu'elle racontait une blague alors qu'elle était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Au moins, elle aurait essayé.
Feat Akibaba



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Apprenti

Messages : 29
Points : 146
Parmi nous depuis le : 25/10/2018

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Mar 27 Nov - 0:29

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Deux mois.
Réputation:
Arme(s) utilisée(s): Epée longue appartenant à son père.












Let's battle!
Malgré tout ce que les rumeurs peuvent dire sur Savannah, la réalite est une toute autre vérité à découvrir et pour l'instant, Akiba affiche un léger sourire sur ses lèvres, très trèèèèèès rare soit disant passant, en voyant la réaction de la jeune femme qui lui fait face. Son fou rire sincère indique au moins qu'elle s'amuse de la situation et non de lui, ce qui la différencie déjà des autres abrutis qui peuvent bien se trouver quelques mètres plus bas, toujours en train de les regarder, limite à les jalouser. La journée va vraiment être sympa ça se trouve!

Avant qu'il n'ait pu lui répondre, la chasseuse lui propose de redescendre avant de commencer à répondre à ses questions, ça lui permettra de continuer à s'entraîner tout en discutant.

Ca marche!

Pas besoin d'épiloguer plus que ça, elle semble lui accorder une certaine attention, ce qui ne le laisse pas de marbre... Non non, n'allez pas imaginer des choses bizarres, il se dit simplement qu'elle doit peut-être voir du potentiel en lui, ou simple quelqu'un d'amical avec qui partager son expérience. Savannah est bien plus simple et sympathique que ce qu'on a pu lui dire à son propos, comme quoi il a raison de ne jamais écouter le ramassis de conneries de tous les connards qui peuvent lui servir de camarade de classe.

Sa descente en rappel se fait sans encombre et assez rapidement, pas autant que sa... "nouvelle professeur d'escalade"? Elle l'attend de pieds fermes, les poings sur les hanches et son discours est dit sur un ton tellement non adapté que ça arrache un autre sourire à Akiba, amusé cette fois-ci. Il prend la même position qu'elle, face au mur d'escalade, et répond:

Ah je pense qu'on peut dire qu'on prend les problèmes comme ils viennent! Je ne suis pas sur de pouvoir faire des miracles avec ce bloc, mais si vous croyiez en moi, alors je ne vous décevrais pas Sensei! Faites moi confiance!

Cette dernière phrase est suivi d'un poing frappé sur le coeur, comme pour juré cette promesse sur sa vie, toujours le sourire aux lèvres. Evidemment, il prend les choses un peu trop "à coeur", mais c'est pour ça que tout semble être bien plus agréable aujourd'hui, le sourire que lui a rend la jeune femme est tellement encourageant qu'il ne sait pas faire autrement que continuer de sourire lui aussi. Il prépare son équipement pour une nouvelle ascension en quelques dizaines de seconds, puis se relance à l'ascension du mur.

A présent, les autres apprentis aux alentours, il s'en fout complètement, le seul regard qu'il lui importe d'avoir sur lui, c'est celui de Savannah, pour qu'elle puisse lui dire ce qui n'irait pas avec ses mouvements ou sa façon de réfléchir quant aux routes qu'il emprunte pour grimper. Sans avoir regardé le chrono avant de commencer, Akiba se sent déjà plus sûr de lui, un peu plus chaud que tout à l'heure, il a fait son échauffement avec ce mur donc tout va aller en s'améliorant. En pensant aussi à ce mur d'escalade comme une succession de mauvais souvenirs pour lui, ça lui donne une certaine "rage" de vouloir surmonter tout ça. Aucune pause durant son parcours, aucune crampe par chance aussi, c'est donc un mur rapidement vaincu de la part de l'apprenti pink-haired-boy!

Faisant un simplement signe de la main à Savannah pour lui indiquer qu'il va bien lorsqu'il arrive en haut, le jeune homme en profite pour souffler quelques secondes avant de redescendre, de la sueur au front et le sourire en moins sur les lèvres, son euphorie d'il y a quelques minutes semble lui être passé pour le moment.

Alors, c'était comment? La vue de mon ascension est sans doute moins sympa vu d'en bas que d'en haut, mais j'espère que vous ne vous êtes pas trop ennuyée! D'ailleurs...

Akiba s'arrête un instant de parler en voyant les trois élèves les plus chiants de la classe rire en regardant dans sa direction, il se moque pas mal qu'on se foute de sa gueule, mais il ne vaudrait mieux pas que ces trois-là tentent quelque chose de stupide en présence d'une Chasseuse, ce n'est pas elle qui les corrigerait mais le jeune homme aux cheveux roses. Si on dépasse une certaine ligne avec lui, il n'y a pas de retour en arrière possible. Bref, il se reconcentre quelques secondes plus tard vers Savannah, avec un air neutre pour ne pas montrer son énervement qui est en train de monter.

D'ailleurs... Si vous avez le moindre conseil pour moi, je suis preneur. J'ai pu visualisé ce que vous m'avez dit, des mauvais souvenirs, et ça m'a aidé à trouver des solutions pour faire une meilleure ascension, merci!

© PHOENIX O'CONNELL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Mar 27 Nov - 14:48

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Salut les enfants ! May the force be with you.


« … mais si vous croyiez en moi, alors je ne vous décevrais pas Sensei! Faites moi confiance! »

Sensei.
Sensei ?
Sensei...

… Senseiiii, répéta-t-elle dans son for intérieur, ses joues prises en coupe entre ses mains pleines de talc. Elle avait cette impression d'avoir accompli son destin en entendant ces deux petites phrases tout droit sorties d'un shônen populaire. Mais pour elle, ces mots qui lui étaient destinés lui semblaient tellement sincères qu'ils la touchèrent profondément dans son petit cœur de grande guerrière. En guise de réponse, elle lui accorda un grand sourire sincère, et le regarda se préparer, avant de se décider à monter, évaluant humblement sa prestation tout en le chronométrant. Certes encore hasardeuse, mais le challenge semblait lui être bénéfique puisqu'il attrapa plus aisément les prises près de lui, avec moins d'hésitation.

Sa concentration faillit lorsqu'elle entendit très distinctement des moqueries à sa droite, lui faisant détourner les yeux. Un souvenir désagréable de ses premiers semestres à l'académie lui revint en mémoire, et la figea quelque peu. Lorsque les regards des jeunes Carquois croisèrent celui anthracite de la blonde, ils se tendirent. Par moment, on oubliait que les gens très gentils, lorsqu'on les poussait dans leur retranchements, pouvaient être tout aussi effrayants que les plus méchants d'entre tous. Et c'était le cas de Savannah. Sans l'aide de son regard de métal battu au fer, jamais elle n'aurait su s'imposer à l'académie. Un regard que l'on qualifiait parfois de glacial, et parfois de brûlant, comme du métal que l'on venait de fondre. Elle ne se définissait pas comme quelqu'un de cruel, mais disons qu'elle en avait tellement bavé à se faire respecter ici, que les moments parfois un peu lunatique, pour ne pas dire bipolaire de la jeune femme furent parfois très violents à voir. Juste voir, être acteur ou provocateur de sa colère n'était pas un rôle enviable. Elle s'était battue de nombreuses fois à l'abri des regards, même en dehors de l'académie pendant des permissions ! Nombreuses furent les fois où elles rentraient au domicile familial le visage gonflé et remplis d'hématomes, sans jamais s'en plaindre à Leo ? Qu'aurait-il pu faire, de toute façon ? De toute évidence ? Rien.

L'échange de regards ne dura qu'un bref instant, juste de quoi ramener les Carquois sur terre et à leur place. Son regard se modifia et se posa sur la silhouette du Carquois aux cheveux roses avant d'arrêter le chrono.

« Une minute cinquante huit ! C'est pas trop mal Akiba, j'vais t'expliquer comment améliorer ça, s'exclama-t-elle, ayant bien mémorisée le chemin qu'Akiba avait décidé d'emprunter : il misait encore sur une certaine sécurité, une sécurité qui, sur le champ de bataille, lui serait sûrement fatale s'il n'était pas plus instinctif.

Akiba arriva à sa hauteur, légèrement épuisé. Savannah lui sourit tout en le fixant, ce dernier prenant la parole :

« Alors, c'était comment? La vue de mon ascension est sans doute moins sympa vu d'en bas que d'en haut, mais j'espère que vous ne vous êtes pas trop ennuyée! D'ailleurs... des rires interrompirent, ce dernier fixant tout comme la jeune femme les détenteurs de ces sons narquois qui sonnèrent faux à l'oreille de la jeune femme, puis la rose des Carquois reprit, d'ailleurs... Si vous avez le moindre conseil pour moi, je suis preneur. J'ai pu visualisé ce que vous m'avez dit, des mauvais souvenirs, et ça m'a aidé à trouver des solutions pour faire une meilleure ascension, merci! 
- Je t'en prie Akiba, je suis contente que mes conseils aient pu t'aider. »

Savannah posa son regard sur ceux du trio d'enquiquineurs. Sa réflexion fut instantanée et un sourire simple, sans arrière pensée vicieuse, vint se dessiner sur ses lèvres.

« L'observation est un bon moyen de s'exercer aussi ; tu vas voir. Ça a l'air de vous amuser cet entraînement, s'exclama-t-elle à l'intention du trio, je suis ravie qu'il soit l'objet d'un divertissement. Puisque vous avez du temps pour rire, cela vous dirait-il de vous joindre à nous ? »

Elle ne laissa pas le temps au trio de répondre puisqu'elle retira le mousqueton d'Akiba pour l'accrocher à un des trois.

« Vas-y, prépare-toi, je vais chercher quelque chose. »

Elle se dirigea vers les marches, à quelques dizaines de mètres des murs d'escalade, et revint avec un gros sac de sport. Ouvert, on pouvait deviner que c'était son sac d'armes, mais de là où elle était, seul Akiba pouvait apercevoir cela.

« Vas-y, monte. Je ne t'impose aucune condition particulière, monte comme tu le sens. Mais pense "instinct de survie". »

Assez hésitant, le jeune homme monta sans faire d'histoire, car une Chasseuse qui donnait de son temps pour faire faire des exercices aux Carquois n'était pas chose aisée, puisqu'ils étaient en général occupés à s'entretenir eux-mêmes, c'était une chance, et devait être un plaisir. Le duo restant leva leur tête en direction du jeune homme qui montait lentement, et hasardeusement les prises. Discrètement, et silencieusement, pendant que tout le monde regardait son ascension bancale, Savannah sortit son carquois, ses flèches, et s'arma pour viser l'une des jambes du jeune homme. Elle lâcha la corde, et l'arme frappa la jambe de ce dernier.

« AÏE, hurla ce dernier, l'arme – en plastique mou, proche du polystyrène, évidemment, c'étaient des armes d'entraînement, jamais elle ne prendrait le risque d'abîmer ses pointes en obsidienne qu'elle prenait un temps fou à se procurer, le métal qu'elle utilisait pour ces dernières était précieux tant ses flèches traversaient avec une précision désarmante à chaque fois sa cible. Et puis surtout, jamais elle ne s'amuserait à blesser un élève, elle mettrait en jeu toute sa carrière.
- Mort ! … Deuxième chance ! »

Le jeune homme grommela en serrant les dents, car l'impact de l'arme digne d'un jeu Nerf l'avait quand même sacrément fouetté. Il monta, avec hésitation, et Savannah tira à nouveau, dans le dos, l'élève glissant de sa prise et obligeant son assureur – un du trio – à tenir la corde d'assurage.

« BOUM ! Coup de griffes, tu tombes : Mort ! Laisse un de tes camarades prendre ta place. »

Le jeune homme se laissa glisser et tomber au sol, se massant la jambe et essayant d'atteindre la zone dans son dos où la jeune femme avait frappé. Cette dernière récupéra ses armes en plastique mou, les rangeant dans son carquois. Elle répéta le processus pour le deuxième, ce dernier ne puisant pas assez dans son agilité pour atteindre les prises qui lui donneraient une facilité de déplacements plus fluide. C'était ça le problème. Les gens se sentaient rassurés par leur assurer et estimait qu'ils pouvaient faire des pauses et s'appuyer sur les prises pour faire une pause. Mais en mission, la moindre pause était fatale. C'était une ouverture pour les chimères. L'autre s'arrêta, et Savannah tira sur l'épaule, lui faisant lâcher vivement sa prise.

« Mort ! »
Feat Akibaba



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Apprenti

Messages : 29
Points : 146
Parmi nous depuis le : 25/10/2018

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Jeu 29 Nov - 13:06

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Deux mois.
Réputation:
Arme(s) utilisée(s): Epée longue appartenant à son père.












Let's battle!
Une minute et cinquante huit secondes? C'est carrément pas mal comparé à d'habitude où il reste au dessus des deux minutes, comme quoi les conseils de Savannah commencent déjà à porter leurs fruits, il faudra les perfectionner à l'avenir pour encore améliorer son temps, mais à ce stade, Akiba voit mal comment optimiser encore ce temps. Peut-être avec une meilleure condition physique ou une meilleure préparation à l'escalade? Ça, il y réfléchira plus tard, pour l'instant, il se concentre sur sa discussion avec la chasseuse qui lui fait face.

Après ses quelques mots échangés, le jeune homme remarque que sa sensei pose son regard sur le trio qui a l'habitude de faire chier tout le monde, à croire qu'ils sont pas là pour devenir chasseurs ceux là. Apparemment, même eux auront le droit à une session d'entraînement de la part de miss Taisu, loin de là que ça dérange Akiba, mais il se demande ce que ces bougres là pourraient bien faire, même si c'est une chasseuse qui leur demande de se bouger. A l'inverse, c'est peut-être parce que c'est une chasseuse du rang de Savannah qui va leur demander qu'ils n'auront d'autre choix que d'accepter de le faire, et c'est pas plus mal.

Fixant son attention sur les paroles de celle qui est déjà passé à travers tous ces genres d’entraînements, le jeune homme acquiesce complètement ce qu'elle est en train de dire: observer autrui s’entraîner peut parfois permettre de s’entraîner soi même, de trouver de nouvelles solutions qu'on aurait pas envisager à un problème qu'on rencontre actuellement. Décidément, le fossé entre l'expérience qu'ils ont se dénotent de plus en plus, c'est évidemment logique, mais cela prouve que l'acharnement de certaines personnes à travers ces deux ans de formation n'est pas fortuit et qu'en s'accrochant, on peut vite devenir un très bon élément des forces anti-chimères.

Le seul moment où Akiba va être sorti de sa réflexion, ça sera quand Savannah va lui retirer son mousqueton en un instant pour l'accrocher à un des trois autres qui se moquaient il n'y a pas si longtemps. Il a été un peu surpris du geste, peut-être parce qu'il n'a que très rarement des contacts aussi rapprochés avec d'autres personnes, et non, aucune arrière pensée ne lui a traversé l'esprit. L'instant d'après, elle donne déjà ses instructions alors qu'elle part à quelques dizaines de mètres pour ramener un gros sac de sport dont Akiba ne tarde pas à comprendre le contenu: des armes. Pour lui, ça ne fait aucun doute, c'est probablement des armes d'entrainement, à quoi bon blesser des apprentis? Et surtout, si le complexe militaire sert bien à une chose, c'est à s’entraîner alors autant avoir tout son matériel à disposition.

C'est à partir de ce moment là que le spectacle commence à devenir intéressant: l'abruti qui est en train de monter va se faire viser par Savannah qui lui tire dessus avec des flèches. Des flèches avec la pointe en plastique mou, un peu comme des jouets d'adolescents quoi, mais parfait pour l'entraînement et surtout pour cette situation. L'homme en train de monter semble avoir pris un bon impact dans la jambe, ce n'est pas comme si elle tendait qu'à moitié son arc. Aucun sourire de satisfaction sur la face d'Akiba n'est présent cependant: il se moque pas mal que les autres soient entraînés ou humiliés ainsi, il ne voit ici que la possibilité pour lui aussi de s'améliorer. S'améliorer... C'est son seul et unique objectif depuis qu'il a passé les tests d'entrée en tant qu'apprenti.

* Je vais devoir moi aussi passer par cette épreuve si je veux m'améliorer. J'escalade en ne me concentrant que sur mes prises en général, mais j'oublie qu'en conditions réelles, je me trouverais forcément face à des chimères qui pourraient surgir de n'importe où, y compris dans mon dos lors d'une ascension qui se ferait avec un équipement plus lourd que ça sur moi. *

Plus la séance d'entraînement avec les trois autres continuent et que le second s'est déjà fait touché deux fois aussi, plus Akiba est certain qu'il doit s'entraîner comme ça lui aussi, il n'apprendra rien malheureusement de ces cancres qui ne tiennent pas plus que ça à devenir les meilleurs et améliorer leurs chances de survies en cas de soucis contre des chimères. Pour la première fois depuis très longtemps, voilà qu'une flamme brûle à l'intérieur du cœur de l'apprenti aux cheveux roses, une flamme qui n'a pas brûlé depuis la mort de son père. Lors de leurs entraînements au kendo, son père lui répétait sans cesse que chaque attaque qu'il portait se devait d'être décisive, ne pas prendre de risque inconsidéré mais de ne pas négliger que sa vie, dans un vrai combat, serait mise en jeu. Le souvenir de lui et de son père s'entraînant des heures, des jours, des semaines entières parfois, tout cela semble le toucher en plein coeur directement, comme si cette vague de nostalgie était en train de fissurer la glace qui le restreint habituellement.

Tous ses sentiments recommencent à revenir, lui qui est d'habitude si neutre dans son attitude, pour cette seule fois, le jeune apprenti doit laisser s'embrasser son envie de se surpasser et prendre tous les risques pour combler ses attentes, aussi démesurées soient-elles. Lorsque le deuxième apprenti revient au sol, un Akiba au regard de braise se place devant sa sensei, la regardant dans les yeux, pour lui demander:

Laissez moi être le prochain à avoir cet entrainement, je sais que je suis capable de le surmonter mais à une seule condition: je ne veux pas mettre ma sécurité, je ne réussirais à m'améliorer que si ma vie est réellement en danger, comme si j'étais face aux chimères! Je vous en prie, Savannah, ne me faites aucun cadeau lors de cette ascension.

Après avoir fixé le regard argenté de la belle chasseuse encore quelques instants, Akiba se retourne sans un autre mot pour se mettre face au mur d'escalade qu'il a déjà affronté par deux fois mais pas du tout dans les mêmes conditions. La pression est intense, mais sa volonté et la force des sentiments qui l'habitent à cet instant lui donnent presque des ailes pour contrer cette pression. Il inspire lentement et expire de la même façon, faisant le vide de tout doute dans son esprit, fermant et ouvrant les yeux sur le rythme de sa respiration.

Akiba est prêt.

Un simple regard vers Savannah pour lui indiquer qu'il est prêt, elle a encore le loisir de pouvoir l'arrêter si elle le souhaite, mais ça ne tiendra qu'à elle. Il peut le faire, il en est convaincu et il est prêt à le prouver...

© PHOENIX O'CONNELL
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))
Jeu 29 Nov - 21:03

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Salut les enfants ! May the force be with you.


Trop occupée à viser les élèves dissipés face à elle, Savannah ne remarqua pas tout de suite toute l’implication de l’apprenti aux cheveux rose, toute l’attention qu’il prêta à cet instant. Elle n’en voulait pas au trio d’être moqueurs. Quand on ne comprend pas, en général, on se moque. Ce n’était que de l’ignorance, au final. Il fallait faire son bonhomme de chemin pour comprendre que certains apprentis avaient des sources de motivations plus ou moins profondes ou intenses que d’autres. Certains venaient ici afin de sauver leur famille des villes rouges, geste louable, les menant vers un abattoir certain dès leur diplôme obtenu. D’autres pour honorer la mémoire d’un ou de plusieurs être(s) cher(s), ce qui fut une des sources de motivation de Savannah, d’autres par simple esprit d’héroïsme, pour combattre et éradiquer la source de tous les maux des concitoyens. Les motivations sont illimitées, et il fallait s’y accrocher. Peut-être était-il encore trop tôt pour eux. Ou tout simplement, peut-être que le simple fait de se moquer les éloignait de leurs propres cauchemars ? Il fallait qu’ils parviennent à élever leurs âmes au-dessus de tout ça, pour atteindre leur objectif.

Le dernier redescendit, perplexe car il ne savait pas ce qu’il clochait pour s’être fait tirer dessus. Savannah allait s’avancer pour leur expliquer le problème qui faisait qu’il se faisaient toucher systématiquement, lorsque l’ombre d’Akiba l’enveloppa. Elle releva ses grands yeux en amande vers le carquois, arquant un sourcil interrogateur.

« Laissez moi être le prochain à avoir cet entrainement, je sais que je suis capable de le surmonter mais à une seule condition: je ne veux pas mettre ma sécurité, je ne réussirais à m'améliorer que si ma vie est réellement en danger, comme si j'étais face aux chimères!
- Euh…
- Je vous en prie, Savannah, ne me faites aucun cadeau lors de cette ascension. »

Savannah se mit à réfléchir à vive allure. Elle ne pouvait pas se permettre de mettre la vie de l’élève en danger. Elle ne niait pas qu’il était motivé, c’était une évidence sûre. Mais il aurait été bête qu’il mette sa vie en jeu pour montrer toute l’étendue de sa motivation. Il se déplaçait de lui-même jusqu’au mur, sans un mot de plus. La blonde avait bien remarqué le regard vif du jeune homme, et se sentait même fière d’avoir provoqué un tel déclic chez lui. Il attendait patiemment le feu vert de la jeune femme, cette dernière réfléchissant à vive allure. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle n'avait pas confiance en lui, mais si par malheur il lui arrivait quelque chose maintenant, ce serait complètement futile, il perdrait trop de temps dans son parcours si dans le meilleur des cas il n'avait simplement qu'une côte cassée, et dans le pire, mourir en escaladant un mur d'entraînement serait clairement une mort stupide.

N’obtenant aucune réponse de la part de la blanche, il commença son ascension, faisant réagir la blanche vivement. Elle passa son arc entre son buste et son dos, épaula son carquois et ses flèches, enfila en peu de temps qu’il n’en lui fallut son harnais, accrocha son mousqueton, noua son auto-assurage et accrocha à l’aide d’un autre mousqueton le harnais du jeune homme discrètement, le rattrapant sans peine.

« Je vais t’observer d’en haut, laisse-moi grimper d’abord. »

Sans un mot, elle tira la corde afin de laisser la liberté d’espace nécessaire au Carquois, tout en l’assurant de là où elle se trouvait et lui donnant l’illusion totale d’être sans protection. Elle grimpa sans plus attendre le bloc, s’élançant d’une prise à une autre comme un singe. Arrivant en haut, elle s’assit, retira son arc et l’arma, visant le jeune homme.

« Vas-y, monte, et évite mes flèches. Sois instinctif. »

Feat Akibaba



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Let's battle ! (( pv Akiba ))




Revenir en haut Aller en bas

Let's battle ! (( pv Akiba ))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Warhammer Battle
» Battle of kyuden Tanbo
» Cypher's sisters of battle
» Star Wars Starship Battle
» Epic Rap Battle: A vous de juger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Au cœur d'Aotoshi :: Domaine militaire :: Académie-
Sauter vers: