Ashita no Sekai



 

HANA SAITO. • A flower is born • [100%]

 :: Avant de RP :: Présentez-vous, soldats ! :: Dans nos rangs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 21
Métier : Infimière à l'Hôpital

Avatar : Jisoo de BlackPink
Messages : 8
Points : 26
Parmi nous depuis le : 29/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 19:03

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation:
Arme(s) utilisée(s):
SAITO HANA





▬ Age 21 ans

▬ Date de naissance 24 Mai
▬ Nationalité  Japonaise
▬ Groupe  Civil Intra-Muros
▬ Métier  Infirmière 
▬ Avatar Jisoo (BlackPink)
▬ Code du règlement :








Un regard de biche effarouchée. Une silhouette ni trop fine, ni trop épaisse. Des formes généreuses. Une cascade de mèches teintées d'un ébène foudroyant. Deux petites billes noisettes s'accordant parfaitement à sa chevelure. C'est l'assemblement de tout ça qui fait ce qu'est aujourd'hui, Hana.



Il faut le dire, elle n'a rien à envier à personne. On ne peut pas dire qu'elle a été négligée par mère nature. Sa chevelure par exemple ; une véritable cascade entremêlant l'ébène à de légers reflets noisettes qu'elle s'est appropriée au fil des années. Ses deux petites billes s'accordent parfaitement à sa crinière, y ajoutant cette petite touche de clairvoyance en arborant une couleur charbon perçant et doux à la fois. Quand l'envie lui vient, elle peut par moment couronner sa crinière ou ses pupilles de couleurs différentes. Utilisant des colorations ou encore des lentilles. Son petit nez est légèrement en trompette et ses lèvres sont par moment accompagnées d'un fin rosée. Elle est plutôt féminine oui et d'ailleurs elle aime tout particulièrement prendre soin d'elle.




Sa silhouette dissimule un corps plutôt bien dessiné. Aucun corps n'est parfait dans tout les cas. Ou plutôt ils le sont tous à leur manière. Du moins, c'est comme ça que la belle voit les choses. Sa peau est crémeuse, douce et soyeuse à la fois, mais bien trop pâle à son goût. Ce qui n’arrange pas les choses lorsqu'elle doit encaisser des insomnies qui ternissent son visage de cernes creusant ses paupières. D'autre part elle n'est pas franchement bien élancée non plus. Mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas parce qu'elle ne dépasse pas les un mètre soixante deux, qu'elle n'en est pas moins une femme à part entière. Et de toute façon tout de ce qui est petit est mignon. Ce ne serait pas dénué de sens que de la qualifier de fille fragile, tout son corps en lui même trahi très facilement cet aspect là. Pourtant dieu seul sait combien elle en prends soin. Athlétiquement parlant, Hana entretient au mieux sa silhouette et accompagne tout ça d'un parfum qui aura toujours ce petit quelque chose en plus. Une senteur floral, sucrée, douce. Qui d'ailleurs va s'accorder étrangement bien à sa psychologie.




Hana, elle est aussi élégante. Elle choisira des vêtements qui mettront en valeur ses formes et qui embelliront ses imperfections. Car oui, toutes femmes en ont et ne mentez pas on le sait tous très bien. Il n'y a rien de mal à vouloir se mettre en valeur, au contraire c'est synonyme de force. Laissez donc toutes ses supplications derrière vous. Prenez une bonne bouffée d'air frais et apprenez à vous apprécier tel que vous êtes. C'est la principale raison qui fera que Hana n'utilisera que très peu d'artifices sur sa peau. Un coup de mascara peut être. Mais elle restera le plus souvent possible au naturel. Sa garde de robe laissera très souvent découler des vêtements assez féminins mais simplistes à la fois. De la dentelle aussi par moment. Rien de bien impressionnant. Ou alors laissés de côté pour des grands événements qui pourraient éventuellement se présenter à elle. Bon, féminine c'est tout ce qu'il faut retenir.



 







Pour développer la psychologie de Hana, on énuméra les différents points principaux ci dessous en prenant soin de garder une petite part de mystère. Bah oui, si non c'est pas drôle ! 

▬ Douce : Si la douceur pouvait porter un nom, il porterait le sien. En effet Hana, c'est ce petit bout de femme beaucoup trop attendrissante pour qu'on lui veuille le moindre mal. Elle est douce, aimante, généreuse et bienveillante à la fois. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que son prénom signifie -fleur préférée- qui n'a d'ailleurs pas été choisi au hasard. Depuis sa plus tendre enfance, Hana a toujours été bercée par la gentillesse et la générosité à la limite même de la naïveté profonde. Elle est loyale et surtout elle a beaucoup d'honneur. Elle s'est jurée de soigner tout les malades et blessés et cela peut importe sa fonction, son passé, sa nationalité ou pire encore. Le plus important c'est qu'elle prendra toujours un réel plaisir à s'occuper des autres et c'est ça qui est vraiment beau chez elle. Elle aura des gestes doux et harmonieux. Gracieux et aimants à la fois. Elle ornera son visage d'une expression douce et aimante et cela jusqu'à vous faire fondre de tendresse et d'amour pour elle. La plupart du temps en tout cas.

▬ Émotive : Il est très difficile pour la demoiselle de contrôler ses émotions lorsqu'ils prennent subitement possession d'elle. Son corps exprimera machinalement avec malice chacun de ses sentiments. De gêne ses pommettes vireront rapidement à un rouge pivoine intense et son regard lui se baissera doucement alors que sa mine trahira effrontément ses émotions. Vous l'aurez compris, Hana c'est un vrai livre ouvert. Qu'importe quel sentiment prendra le dessus, il ne passera pas inaperçu et se terrera sur son visage comme accroché fatalement à elle. Elle aura cette fâcheuse tendance à tenter de dire le contraire ; qu'elle n'est pas embarrassée, jalouse, vexée, en colère voir même peinée... L'espoir fait vivre me diras t-on. Hana c'est aussi le genre de femme un peu trop fragile. Touchez à n'importe lequel de ses points faibles et vous verrez très facilement des larmes perler sur ses joues rougies par la honte et l'embarras (ou la colère hé). Mais bon, on peut bien lui pardonner ça quand on voit le petit bout de femme que c'est. 


▬ Maladroite : C'est sûrement l'une des choses que l'on remarque le plus chez la belle hormis sa douceur bien entendu : sa maladresse. Dire qu'elle a -deux pieds gauche- serait même encore trop faible pour décrire la maladresse dont elle fait quotidiennement preuve. C'est simple, tout les jours elle fera des siennes allant de se cogner ou rater une marche à carrément se vautrer comme une idiote. D'ôté d'un corps fragile et frêle à la fois, on ne peut pas dire que ce soit tout les jours facile pour elle. Surtout si avec ça on est aussi maladroite qu'une meuf déchirée qui se serait empiffrée d'une bonne grosse bouteille d'alcool. Vous l'aurez donc compris, elle marque très facilement. Une vraie calamité. Un conseil, ne la laissez jamais porter un plat de vos plats. Oh non. Elle risquerait de se prendre le talon dans un coin de meuble et de briser votre jolie porcelaine en un rien de temps. À contrario de tout ça, elle vous étonnera probablement par la richesse de son savoir et de sa concentration. Si il y a bien un domaine où sa maladresse lui laisse un temps de répit, c'est bien dans son métier.

Caractérielle : Bah oui. Il n'empêche que malgré toutes ses belles qualités la belle possède tout de même son petit tempérament qui fera tout son charme. Les petites bêtes ne mangent pas les grosses, mais elles peuvent vraiment faire mal. Gonfler les joues et froncer les sourcils ? Oh que oui elle sait le faire. Même si elle ne possède pas un caractère des plus volcanique et qu'il ne lui arrive pas si souvent que ça de se mettre en colère, lorsqu'elle dépasse le stade de la bouderie et en vient à un niveau de colère intense elle change catégoriquement de ton et d'attitude. Il ne faut pas se méprendre sur elle, car elle reste tout de même une petite bouille d'amour.. C'est juste qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche. Elle a du répondant car on lui a toujours dit de ne jamais laisser quiconque prendre le dessus sur elle. Elle a du tempérament la petite on pourra bien lui offrir ça. Non sérieux, c'est vrai qu'elle est un peu enfantine sur les bords par moment mais alors quand elle s'énerve c'est clairement pas à moitié. Gare à vos fesses, la petite elle est féroce meh.
Mais elle n'est pas rancunière. Et à contrario de la grosse crise de colère qu'elle pourrait vous faire elle n'en reste pas moins bien trop aimante pour durer éternellement. De toute façon, elle est comme tout le monde ; elle possède un cœur avec ses propres émotions. La colère, l'agacement ou la contrariété ne lui sont pas étrangères.

Famille : Plus précisément sa sœur. C'est simple, c'est pour ainsi dire son seul et unique pilier. Staella n'a jamais réellement été proche de sa famille et le décès de sa mère lorsqu'elle n'était encore qu'un petit bambin aura forgé son attachement profond et pur pour sa sœur ainé Saejin. Dès leurs plus jeunes âges, les deux petites se sont très vite liées d'attachement l'une envers l'autre et Hana voyait en sa grande sœur une sorte de mère protectrice. Inconsciemment, elle lui fit porter cette lourde responsabilité qui ne faisait que grandir d'années en années. Pourtant, Hana et Saejin c'est un peu le Ying et Yang. Le soleil et la lune. Difficile de cacher le fait que lorsque ça éclate, ce n'est pas à moitié. Mais il est très difficile pour la belle de rester bien longtemps éloignée de sa sœur. C'est avec elle qu'elle a familiarisé ses premières colères, ses premières émotions profondes. Et aujourd'hui encore, le côté protecteur de Saejin attendrit mais agace aussi par moment Hana. Elles ne sont pas toujours d'accord et leurs avis différent facilement de part leurs visions des choses différentes. Mais si il y a bien une chose qui est sur c'est que rien ni personne ne réussira à briser l'amour indéniable tissé entre elles. Saejin protège sa soeur et Hana la protège en retour, chacune de manières différentes. Mais tout ça, avec le plus bel amour possible.

Joueuse et Pétillante : Je vous voyais venir de loin avec votre sainte nitouche, viles langues que vous êtes. Et bah non c'est raté et tok ! 


Hana elle aura beau être d'ôtée de merveilleuses qualités et d'une certaine maturité à son âge il lui est impossible de résister à la tentation. Elle peut être responsable, comme totalement irresponsable. Sur ça elle est impossible à cerner et clairement trop imprévisible pour vous. Prête pour relever n'importe quel défi (on chasse les idées perverses je vous vois venir de loin non mais, groumph.) la belle sera toujours partante pour le meilleur comme pour le pire. Sur les bords, elle peut être vraiment rigolote et prise d'une certaine alchimie qui éveillera tout ses petits sens. Et juste parce que vous en avez douté, vous découvrirez la suite par vous même. 

Musicienne. Depuis son plus jeune âge elle pratique et expérimente chaque jour la musique. Pour ainsi dire le piano. C'est devenu d'ailleurs au fil du temps une réelle passion pour elle. Un échappatoire, un moyen de se bercer et de voyager à travers les rouages bénéfiques de la musique. Bien entendu, avec l'expérience, elle excelle aujourd'hui dans ce domaine. Ses doigts valseront le long des touches avec une dextérité et une douceur dont elle seule en détient le secret imperturbable. C'est un peu inexplicable en fait, ce besoin, ce désir, mais aussi tout ce que cela peut nous apporter que de simplement être maître et créateur d'un son qui raisonne et vibre à l'intérieur de chacun. Il est très facile pour elle d'extérioriser toutes ses émotions et préoccupations dans la musique. C'est d'ailleurs pour ça qu'on la retrouve très souvent isolée au calme, pianotant paisiblement dans un coin.

Curieuse. La curiosité est un très vilain défaut. Mais la demoiselle ne peut tout simplement pas s'en empêcher. Dans la vie de tout les jours, c'est une jeune femme qui a la soif de savoir et d'apprendre. La littérature est d'ailleurs l'une de ses principale préoccupation. Elle étudie, s'instruit et surtout cultive son esprit au mieux pour n'être jamais à cours d'explications logiques. Par ailleurs, quand on parle de défaut on pourrait très facilement soulever ce besoin inexplicable de toujours être au courant de tout. Aucune histoires ou complications ne doit lui échapper. Et bon sang ce qu'elle est peut être têtue quand elle s'y met. Et le pire dans tout ça, c'est que plus vous allez refuser plus elle ressentira le désir de savoir et découvrir le petit quelque chose que vous dissimuler si précieusement. Par ailleurs et pour rattraper ce petit détail, il est important de noter qu'elle est d'ôtée d'une loyauté sans envergures. Confiez lui n'importe quoi et vous pouvez être sur qu'elle saura tenir sa langue. C'est mieux là, non ?

Le reste viendra au fur et à mesure, ce serait gâcher le plaisir que de tout dévoiler d'un seul coup. Je laisserai quelques petits détails en bordel tout de même importants que vous retrouverez facilement chez elle :

Intelligente - Naïve - Irresponsable (par moment) - Gourmande - Sportive - Loyale - Fidèle - Jalouse - Possessive - Curieuse - Festive - Enfantine - Pacifique - Droite - Sincère - Honnête - Susceptible - Musicienne - Délirante - Cultivée - Imprévisible - Maladroite - Bienveillante - Empathique - Curieuse - A horreur des mensonges - Craintive ... 



















« Je ne peux refréner mes sentiments. Ni mon amour ou ma passion. Je la sens. Elle coule dans mes veines fatidiquement. Abreuve tout mon être qui jusque là était en proie au désarroi. Je me suis entiché de toi. De ton amour. Ta douceur. Ta générosité et ta bienveillance. Aujourd'hui tu portes mon enfant et tu ne peux savoir oh combien je me sens comblé de bonheur. Je t'aime Jenny. Je t'aimerai pour toujours. Même si l'obscurité s'abat sur nous. Peu importe la force des vagues, le souffle du vent ou la frénésie des éléments. Ce n'est plus qu'une ardeur dans mes veines cachées. C'est les pulsions de mon cœur, mon souffle et mon être tout entier démuni et attaché éternellement à toi. Pour toujours et à jamais. »
Ryota Saito.

2043.



Des paroles profondes et pures. Qui avaient touché le cœur de la belle Jenny. Leur relation, on ne peut pas dire qu'elle était aussi belle. Enfin, le fond de leur relation si. Mais la démarche en elle même ne l'était pas. Ryota était en réalité déjà marié à une femme. Et il avait aussi un enfant avec cette dernière. Vous l'aurez du coup très vite compris... Jenny était en réalité, l'amante de cet homme. Pourtant bien qu'elle en porte le titre, la demoiselle en avait toutes les richesses. Il l'aimait profondément, d'un amour sincère et pur comme ceux qu'on retrouve écrit sur les plus belles pages d'un livre. Et elle l'aimait, de toutes les manières que l'on pouvait aimer.



Le fruit de leur amour vu le jour quelques mois plus tard. Le 24 Mai 2044 plus précisément parlant. Un petit bambin au sourire rayonnant qui émerveillait déjà leurs parents. La petite grandi entourée d'un amour paternel et maternel indéniable. Elle était chéri, aimée, choyée. Ryota et Jenny voyait en elle l'essence même de leur amour. La matérialisation de ce dernier. Et comment pouvaient ils être autant comblés en voyant un bébé aussi beau et aussi pétillant de vie. Hana, elle s'appellerait Hana. La fleur préférée, la fleur aimée.



Mais les plus belles choses ont une fin. Vous la connaissez tous cette fin. Celle où on vous arrache votre plus beau bijou. Votre perle, votre essence. On chasse alors tout ce que l'on a pu bâtir. Pour ne laisser qu'un vide assourdissant. Jenny était malade. Très malade. Le genre de maladie qui vous plonge au fur et à mesure dans un sommeil d'où vous ne revenez pas. Le genre de maladie incurable, qu'on méprise et qu'on craint à la fois. C'est quatre ans plus tard, que la belle s'éteignit. Entourée de sa famille qu'elle laissa derrière elle. Meurtris et détruis par cette perte.



Pour Hana, la perte de sa mère était un véritable choque. Elle l'aimait tellement et elle n'avait que quatre ans quand elle est partie. Heureusement, son père décida de la prendre totalement en charge. Il voyait en elle, la dernière part de Jenny. Ce qu'elle lui avait laissé, ce qu'ils avaient ensemble chéris et procrées. Avant que Jenny ne s'éteigne, elle lui fit promettre de prendre soin de Hana et surtout de l'aimer autant voir plus qu'il a pu l'aimer elle. Et Ryota comptait tenir sa promesse quoi qu'il puisse arriver. Hana était et restera sa merveille, sa petite fleur, son amour de toujours.



______________________________________



« Cette gamine. Je ne peux pas. C'est au delà de mes forces. Pourtant j'essaye, c'est vrai. Mais à chaque fois que je croise son regard, que mes pupilles se perdent dans la beauté de son visage. Je ne peux m'empêcher de la voir elle. Elle qui m'a volé mon histoire, mon passé et mon futur. Cette femme qui sans vergogne a brisé mon utopie. Je la hais. Je la méprise. Le pire c'est que malgré ce que je peux lui faire, cette petite effrontée continue encore à me sourire. J'ai la sensation qu'elle me nargue. Qu'elle se moque de moi. Bon sang. Pardonnez moi. Je ne peux plus me contrôler. Saejin, heureusement que tu es là. Ne la laisse pas te berner. Je t'interdis de l'approcher. Ne lui adresse pas la parole. Ne joue pas avec elle. Je ne la laisserai pas me prendre le fruit de tout mon amour et de ma bataille. La dernière chose qu'il me reste. Il en est hors de question. Pas une nouvelle fois, pas encore. Elle gouttera à ma haine, mon amertume et à ma peine. C'est une promesse. »




Maria Saito.

2048.



Maria Saito, épouse de Ryota Saito et mère de Saejin Saito, éprouvait pour Hana une haine indétrônable. C'était le dernier sentiment qui la nourrissait mais la pourrissait aussi de l'intérieur. C'est l'arrivé de l'enfant qui chassa le voile des mensonges et laissa part à la triste réalité dont elle devait aujourd'hui faire face. Son mari l'avait trompé. Et avec cela, il lui ramenait un enfant illégitime. Qu'il semblait en plus de ça plus aimé qu'il ne l'aimait elle, sa propre femme. C'était une douleur intense, vicieuse et destructrice à la fois. Elle ne supportait pas l'arrivé de la belle, le message et la vérité qu'elle ramena avec elle qui lui montrait à quel point la vie pouvait être merdique.



Mais derrière la noirceur, se cache toujours une part de lumière. Et cette part de lumière, celle de Hana se trouvait en sa nouvelle sœur. Saejin. Elle avait deux ans de plus qu'elle, d'une beauté à vous couper le souffle et d'un savoir vivre hors du commun. Dès son plus jeune âge, elle dégageait déjà cette prestance qui allait la guider et l'embellir au fils des années. C'est grâce à sa sœur aînée que la petite arrivait à tenir face à la sévérité de sa mère adoptive. Son père, Ryota était bien trop souvent absent pour comprendre tout ce qui se passait dans sa propre demeure. En réalité il n'était même jamais là. Les rares fois où la demoiselle retrouvait son père, elle pouvait voir le jeu de la mère à faire semblant de l'aimer pour mieux s'attirer les attentions du père. C'était facile, mais elle n'a jamais rien dit à son père. Le courage ? Rien à voir. Peut être qu'elle était et restera trop gentille.



Si y a un bien jour qui sortait du lot, c'était ce fameux jour où Saejin avait eu le malheur de ravir Hana en complimentant sa chevelure. C'était pourtant si mignon, si doux.. Mais Maria vu cette déclaration d'un tout autre angle. Si en l'absence de son mari, la dame n'hésitait pas à lever la main constamment sur l'enfant et la gronder pour un oui ou pour un non. Là c'était clairement radicale. Elle s'empara d'une paire de ciseaux et coupa la chevelure de Hana sans aucune considération manquant presque de la blesser. C'est depuis ce jour, que la belle ne supporte plus qu'on lui touche les cheveux ou qu'on tente de les lui couper. La seule vue d'une paire de ciseaux et elle en frissonne d'avance. Saejin est la seule aujourd'hui à pouvoir s'occuper de sa crinière. Elle ne passe d'ailleurs par aucun coiffeur, c'est Saejin et seulement elle qui manipule sa chevelure.



Maria elle commençait vraiment à vriller en vrai. Les médicaments, la drogue. Tout devenait naturel pour elle et surtout fatalement nécessaire. Mais malgré tout ce qu'elle entreprenait pour les séparer, malgré la noirceur et la violence qu'elle faisait preuve envers la cadette. Saejin et Hana, nouait au fil des années un amour inconditionnel.



______________________________________





« Hana. Tu es si douce, si mignonne. Comment peut on te vouloir du mal ? Tu es ma petite sœur, ma petite fleur. Ma meilleure amie. Ma confidente. Ma partenaire de jeux et mon épaule. Avec toi je me sens bercée par une multitude de choses mais toutes teintées des plus beaux sentiments. Je te promet une chose ; quoi qu'il arrive. Peu importe tout ce que l'on pourra dire ou faire. Je ne me laisserai jamais endoctrinée. Je te protégerai jusqu'à la fin même si je dois y laisser ma peau. Ils payeront tous jusqu'au dernier. Crois moi. Plus jamais je ne laisserai quelqu'un te faire le moindre mal. Et quiconque s'approchera de toi subira mes foudres. Tu réveilles en moi tant de sentiments. J'ai connu mes premières expériences avec toi. La colère. La joie. La jalousie. L'émerveillement. La protection et l'Amour avec un grand A. Et tant d'autres... Je t'aime Hana. Je t'aime parce que tu es la plus belle chose qui me soit arrivée. Je t'aime pour ta douceur. Ta tendresse. Ta bienveillance. Ton amour. Ton affection et ta générosité. Je t'aime parce que tu réveilles en moi les plus belles choses. Tu es mon soleil et ma part de lumière. Cette lumière qui me fait me sentir humaine, qui me raplle qui je suis dans le fond. Et cette lumière je la chérirai. Coûte que coûte. »



Saejin Saito.

2052.



Saejin, elle avait eu beaucoup de mal à comprendre la situation de Hana. Depuis son arrivé et au fil des années, elles se sont beaucoup rapprochées. Saejin arrivait même à lui prêter ses jouets en cachette et pendant la nuit, Hana venait par moment discrètement se faufiler dans les draps de son lit pour s'endormir paisiblement dans ses bras. Quand Maria apprit tout ça, elle fit payer sa trahison à sa fille. Hana n'a jamais su ce qu'elle lui avait fait. Bien sur elle ne manqua pas de s'occuper d'elle par la suite. Mais la cadette n'a jamais osé demander à sa sœur ce qu'elle avait bien pu lui dire, ou lui faire. Elle décida de la soutenir avec son amour et sa tendresse. Enveloppant sa sœur aînée d'un voile d'amour, de douceur et de protection dont elle seule en avait le secret.



À l'école c'était aussi difficile qu'à la maison pour Hana. Elle était vu comme la fille illégitime qui avait brisé la tranquillité d'une famille. Beaucoup d'ennemis se dressèrent devant elle. Des mesquineries et des enfantillages venaient entraver son parcours scolaire. On lui piquait ses affaires, gribouillait des méchancetés sur sa table ou son cassier, bousculait dans les couloirs et d'autres bêtises dans le genre. Mais Hana arrivait à faire face à tout cela, elle retrouvait son calme et sa sérénité dans les bras de sa sœur. Elle avait remplacée la place maternelle pour elle et prenait soin de sa sœur cadette comme personne. Si bien qu'elle en devenait son seul et unique repaire.



Mes les larmes de la cadette ne faisaient qu’accroître la haine et l'amertume de sa sœur. La mort de Maria intervint quand Saejin eut dix ans. Hana huit. Malgré tout le mal qu'elle avait pu lui faire, la petite avait réussi à verser des larmes face à cette nouvelle perte. Elle revoyait la mort de sa mère, plus jeune. C'est devenu une réelle peur au fil des années, qui la tiraillait de l'intérieur. Perdre une personne proche. Voir la vie d'un individu être arrachée sans qu'il puisse se battre. Il était hors de question qu'elle laisse cela se reproduire. C'était décidé, elle ferait de ses peurs son avenir et son combat.



______________________________________





« Ma chérie. Si aujourd'hui tu lis enfin ma lettre c'est que malheureusement je ne serais pas présente pour fêter ton dix huitième anniversaire. Ne m'en veux pas s'il te plaît … Tu sais j'ai vraiment fait comme je pouvais, mais les choses n'arrivent pas au hasard. Je suis persuadée que tu es devenue une belle jeune femme. Que tu es toujours aussi ravissante, aussi rayonnante et aussi douce. C'est pas facile pour moi de t'écrire tout ça, je ne sais pas quels mots employés. J'espère que ton père va bien et que vous arrivez aujourd'hui à avancer ensemble bien que j'imagine que son travail lui prends autant de temps que dans le passé. Tu dois rester forte Hana. Tu le dois coûte que coûte. Rappelle toi qui tu es. Et surtout d'où tu viens. Tu étais un enfant tellement désiré et nous t'aimions tellement fort. Chaque être humain fait ses erreurs. Mais notre plus belle découverte à nous, c'était ta naissance. J'imagine que tu as du subir de terribles épreuves. Que l'on ne doit pas forcément être tendre avec toi et dieu seul sait combien j'aimerai être là pour t'épauler et te guider. Mais n'oublie jamais que personne et je dis bien personne n'a le droit de t'être supérieure. Ne laisse jamais personne te marcher dessus ou te faire croire que tu n'es rien. Tu es ma petite fille. Ma petite fleur. Et de là où je suis, je continuerai toujours à veiller sur toi. Si un soir tu te sens seule, regarde le ciel. La troisième étoile sur la droite et pense à moi. Tu es mon multi-univers et le fruit de tout mon amour. Je serais toujours avec toi, ne l'oublie jamais. Je t'aime Hana, et joyeux anniversaire ma chérie. Pour toujours, et à jamais. »

Jenny Saito.

2062.





C'est le jour de son dix huitième anniversaire que Hana a pu lire cette fameuse lettre, laissée par sa défunte mère et offerte par son père qui avait réussi à se déplacer pour l’événement. Elle se retint de pleurer. Elle voulait prouver qu'elle était forte. Parce que oui, elle l'était. Et plus jamais elle ne se laisserai couler. Il en était hors de question.



Beaucoup de choses se sont passées depuis la mort de Maria. Notamment cette fameuse journée, journée noire, journée hurlante qui a changé l'humanité à tout jamais. Des bêtes. Ou plutôt des chimères sont apparues et ont attaqué l'espèce humaine. Les dégâts étaient colossaux et les solutions nécessaires. Ce jour là, Hana était en cours avec Saejin. Leur père intervint aussitôt et fit évacuer ses précieuses petites filles à l’abri le plus rapidement possible. Heureusement que son statut haut placé de premier ministre de l'intérieur ait pu joué en sa faveur. Tellement de choses ont changé depuis ce jour là. Le territoire en lui même avait aussi changé, de nouvelles lois virent le jour, de nouvelles instructions et une toute nouvelle sécurité développée ingénieusement.



Aotoshi dîtes aujourd'hui -ville bleue- a réorganisé la vie de tous et cela grâce au SSN qui a été mis en place pour le bon fonctionnement des choses. L'ID-0 notamment était un bracelet holographique, obligatoire pour tout résident de la ville bleue. Il permettait notamment de regrouper tout type d'informations sur le titulaire. On pouvait même payer ses factures grâce à ça. Il faut dire que le gouvernement avait été brutalement bousculé depuis ce jour précis et les pertes humaines resteraient gravées dans les mémoires.



Comment Hana avait vécu ce jour là ? C'est une bonne question. Son école avait été épargnée. Bien placée, elle n'avait pas été directement en première ligne. Pourtant la panique qui s'en était dégagé ce jour là restera sûrement gravé à tout jamais dans sa mémoire. Elle se souvient encore des multiples cris qui s'étaient échappés et mélangés ou de comment l’événement avait pu être médiatiser à la télévision. Les images d'horreur, d'effrois. Du rassemblement et surtout de sa première pensée qui n'était autre que : Saejin. Elle avait quinze ans quand cela s'est produit et sa sœur aîné dix sept. Elles n'étaient donc logiquement pas dans la même classe. Aux premiers cris retentit et aux premiers mouvements de foule la cadette chercha et appela désespérément sa sœur. Morte d'inquiétude. Elle se souvient encore des pleures de ses camarades, des talons qui résonnaient sur le carrelage de la course de ses professeurs. Son père finit par débarquer, réunis ses deux petites filles et fila alors les mettre à l'abri. Loin de ce désastre.



C'est lui qui leur expliqua le pourquoi du comment. Il commença par l'arrivé des chimères, les pertes et les mesures drastiques prises à l'issu de cet événement. Hana n'avait pas pu voir de chimère de ses propres yeux. Mais c'était peut être mieux ainsi. Elle n'avait pas peur, ou du moins tout le monde avait peur c'était un sentiment tout ce qu'il y a de plus humain. Elle se demandait toujours qu'elle serait sa réaction si un jour, elle tombait nez à nez face à l'une d'elle. Comment elle serait, est ce qu'elle serait grande ou petite ? Des dents pointus ou pas de dents ? Tant de questions futiles qui venaient interférer son esprit. Elle ne manqua pas pourtant de suivre l'évolution de la société à travers la médiatisation et les paroles de son père. Elle apprit à quel point cette journée avait pu marqué le gouvernement et la mémoire collectif. Les pertes humaines, les pertes matériels, la destruction... Toutes ses images effroyables glaçaient le sang de la cadette.



______________________________________





« Chère maman. Je ne sais pas trop par où commencer ni même pourquoi je me met à vouloir t'écrire sur ce bout de papier. Je sais que tu ne me liras jamais ou peut être que mes mots te parviendront d'une quelconque manière que ce soit. Tellement de choses se sont produites en quelques années. La mort de Maria, la journée hurlante, ta lettre, Saejin, papa... Mais aujourd'hui je me sens reconnaissante. Tu sais ce qu'on dit ? Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort. J'ai une conviction, être cavalière. Je sais que j'ai toutes les qualifications pour et surtout une volonté hors norme. Mais mon jeune âge et la volonté de papa à vouloir que je reste en sécurité ne m'aide pas à avancer dans mon but. Il tient beaucoup à la promesse qu'il t'a faite, comme je sais qu'il tient beaucoup à moi. Je ne veux pas lui faire de la peine. J'aimerai tellement qu'il soit avec Saejin comme il est avec moi. Il est tellement dur avec elle tu sais …


J'ai passé mon diplôme d'infirmière avec brio et je travaille à temps pleins pour l'hôpital de la ville. Il m'arrive de faire des stages à l'académie mais le plus clair parti de mon temps je le passe à soigner des malades ou des blessés, au sein de l'hôpital. Mon rêve est de pouvoir un jour, étancher mes horizons. Sortir, découvrir la vie derrière tout ça et surtout soutenir nos chasseurs et chasseuses. Les héros de notre nouvelle ère. Ceux qui donnent leur vie pour défendre la notre. Il ne faut pas se méprendre, soigner les malades et les blessés à l'hôpital me rempli aussi de beaucoup de satisfaction. J'éprouve toujours beaucoup de plaisir à prendre soin des autres et ça je le tiens de toi, maman. Mais être cavalière, ce serait un grand honneur pour moi. 



Avec Saejin, on est toujours aussi proches. Je ne saurai même pas décrire l'amour que je lui porte. Il n'a aucune limite. Elle est mon tout et ma raison à la fois. Même si ce n'est pas toujours facile avec elle, je l'aime. Et je l'aimerai toujours. Tu sais elle ressent beaucoup de rancœur, j'ai peur de la perdre par moment. Elle s'est jurée de faire payer ce que l'on a pu me faire. Ca l'a tellement touché que même si j'essaye de la convaincre de baisser les armes, elle ne m'écoute pas. Tu me manque maman. J'espère que de là où tu es, tu es sereine et surtout en paix. 



Tu sais aujourd'hui je me sens forte. Je sais que je le suis ou du moins j'essaye de l'être le plus possible. Pour toi, pour Saejin, pour papa et toutes les personnes qui se battent quotidiennement pour notre survie. Par moment c'est pas toujours facile, tu sais j'essaye vraiment d'être un modèle pour les autres. D'être souriante, bienveillante et surtout de penser aux autres avant moi. Mais on a tous cet part d’égoïsme en nous, consciente ou non. Il faut trouver le juste milieu et savoir la doser pour mieux la manipuler. 



Il y a tellement de choses que j'aimerai te dire, te raconter. Des conseils que j'aimerai te demander. Mais pas tout de suite, j'ai encore du chemin à faire et je reviendrai t'écrire. Je te le promet maman. »



Hana Saito.

2065.



Écrivons notre avenir, ensemble.


 




Et bonsouaire ! Je suis un peu chiante mais trop gentille donc ça va ça rattrape.

Non plus sérieusement, mon pseudo c'est "Wölfy" et j'ai 21 ans et je sais pas pourquoi j'ai donné ma date de naissance à mon personnage (ça doit être parce que Rozu déteint sur moi krkr  ).


J'ai trouvé ce petit bijou grâce à ma baby avec qui on cherchait un forum pour se remettre ensemble au rp (on va ramener tout pleins de gens en plus regardez moi ça !) et je dois avouer que je ne pouvais pas être mieux servie que par celui-ci. Tout beau, original, bien écrit... Que dire, une vraie petite perle je ne trouve même pas les mots (et le bestiaire des chimères.. Juste wow). Comme ma sista l'a dit, nous reprenons à peine le rp et j'ai beau en avoir fait pendant trèèès longtemps j'ai pas gardé que des belles expériences et ça se reflète dans ma plume que j'apprécie de moins en moins. Soyez donc indulgent(e)s. 


[ D'autres part j'ai un métier qui me prends beaucoup de temps et d'énergie physique et morale (si vous voulez tout savoir je suis aide médico psychologique si ça peut vous aider à vous faire une idée) donc je peux être vraiment lente et avoir du mal à rp par moment si l'inspiration me vient pas, mais j'essayerai d'être la plus active possible et de faire de mon mieux. Promis ! ]


Vous en savez assez à mon sujet,
Tendresse et chocolats. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Messages : 6
Points : 20
Parmi nous depuis le : 26/11/2018

Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 19:17

Voir le profil de l'utilisateur



Blblbl, beauty.
J'étais obligée de venir flooder ici krkrkr. Bienvenuuue. Bon courage pour ta fichette. 




PAR CONTRE. Va falloir qu'on parle. 
"je m'offre à vous soyez doux/douces merci !" 


Heureuse de déteindre sur toi huh.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 24
Métier : Chasseur

Avatar : Noctis Lucis Caelum
Messages : 78
Points : 177
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Fondateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 19:21

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 1 an
Réputation: Jian wan, on le veut sur le terrain ou dans son lit, pas dans sa vie. Sang chaud mais approche froide. C'est un connard méprisant. Il est sollicité pour les attaques de front., il fait partie des chasseurs dont la violence semble parfois égale à celle des chimères qu'il combat.
Arme(s) utilisée(s): 2 épées des plus classiques, 1 lourde courbée et une plus fine et raide, semblable aux armes factices que l'on retrouve au Kendo.
Bienvenue toi


Pour répondre à ta question : Oui c'est possible une infirmière parmi les cavaliers ! Merci d'avoir choisi de soigner nos beaux chasseurs ...à leurs risques et périls visiblement compte tenu de sa maladresse :rire: 

Effectivement, le ying et le yang avec ta soeur, un duo ... étonnant ? C'est le mot ?

J'espère que tu n'es pas aussi susceptible que ta description le laisse croire, c'est qu'on aime tous se taquiner ici (jamais méchamment bien sûr, après un "AH FDP" il y a souvent des "MDRRR" très poétiques qui suivent pour s'en assurer :rire:) 

Je te laisse poursuivre la fiche du petit ange tranquillement, tu peux contacter le compte Maître des lieux si jamais tu as questions, j'y répondrai. 


Ce soir comme hier soir, tu céderas à tes démons. Tu détestes les problèmes mais encore plus les solutions.  - Disiz #810808
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 21
Métier : Infimière à l'Hôpital

Avatar : Jisoo de BlackPink
Messages : 8
Points : 26
Parmi nous depuis le : 29/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 19:47

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation:
Arme(s) utilisée(s):
Sae ma baby, tu sais que je t'aime. 
(Pourquoi j'étais sure que tu allais relever cette bêtise...  )

Merci Jian ! 
Du coup j'ai remplacé le groupe par cavalier vu que c'est possible (huhu c'est bon je suis heureuse). 
Et pour répondre à ta question je ne suis pas non plus susceptible au point de me vexer pour un fdp. Cause... Bah ça je le dit tout le temps. c: 
Faut pas me prendre au mot non plus, je suis une bonne délirante qui a juste un petit coeur d'artichaut (mais promis c'est rien 

Je le ferais car je risque fortement d'en avoir ! 
Pour le moment ma fiche est un peu en bordel, je viens de changer le feat eeet je vais surement faire quelques modifs dans le caractère. Ma foi, c'est du moi tout craché. 

Love amour paillettes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 21
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 69
Points : 202
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 21:22

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"
Les rares fois où on met fdp c'est adressé à Jian Wan et c'est rarement suivi d'un MDRRR.
Mais nous sommes tous gentils mis à part ça  
Et bienvenue à toi du coup ! J'espère que tu t'amuseras bien sur le forum ♥️
Edit : ton avatar est magnifique ♥️



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 19
Métier : armurière + aide parfois au restaurant de ses parents (HW)

Avatar : original character
Messages : 76
Points : 102
Parmi nous depuis le : 20/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Ven 30 Nov - 23:02

Voir le profil de l'utilisateur



En ligne
COUCOU TOI
T'ES BELLE


bienvenue sur le fofooo
et t'en fais paas j'ai un coeur d’artichaut aussi mais on se sent à la maison ici ahhh ;;
hâte de voir mini saito inrppp

du love


put your fears
back in the shade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 23
Métier : Chasseur

Avatar : Itachi Uchiha (Lily Art)
Messages : 47
Points : 103
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Co-fondatrice du forum - Chasseur
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Sam 1 Déc - 0:49

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: Très bon tacticien mais mauvais au corps à corps / C'est le chouchou des filles
Arme(s) utilisée(s): Deux armes à feux (style dominator dans psycho-pass) et un couteau de combat
Bienvenuuuue !

Bon courage pour le reste de ta fiche et bienvenue dans le club des cœurs d'artichauts ~


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 21
Métier : Infimière à l'Hôpital

Avatar : Jisoo de BlackPink
Messages : 8
Points : 26
Parmi nous depuis le : 29/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Sam 1 Déc - 6:53

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation:
Arme(s) utilisée(s):
Ce rekt de Savannah était bien trop puissant, je me sens éblouie. 
Merci beaucoup pour ce message tout choupinou ! (et pour le compliment du vava ça fait plaisir ;;)
D'ailleurs j'ai cru lire que tu avais fait ta signa toute seule et que tu avais bien galéré, bah sache que je la trouve ULTRA MEGA BIEN. Et stylée en plus. Voilà c: 

OH COUCOU SHUN-HI T'ES BELLE AUSSI. 
D'ailleurs, je tenais à dire que j'ai fait un tour sur ta galerie et que dire... Bordel j'ai même pas les mots tant c'est beau, harmonieux et original. T'as un coup de pinceau dont je suis totalement fan. Woila fallait que je le dise! (malgré que j'ai l'impression de faire grosse tâche avec mon vava tout simple gros type manga et vos vavas géniaux + dans le réalisme HI. ;;)
Merci pour ce joulie message. 

Merci Sebastiaaaaaaaaaan  

Et je suis ravie de faire partie de ce club, je nous ferai un badge juste pour montrer notre puissance inexistante ! 

Coeur sur vous 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 24
Métier : Chasseur

Avatar : Noctis Lucis Caelum
Messages : 78
Points : 177
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Fondateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Sam 1 Déc - 18:49

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 1 an
Réputation: Jian wan, on le veut sur le terrain ou dans son lit, pas dans sa vie. Sang chaud mais approche froide. C'est un connard méprisant. Il est sollicité pour les attaques de front., il fait partie des chasseurs dont la violence semble parfois égale à celle des chimères qu'il combat.
Arme(s) utilisée(s): 2 épées des plus classiques, 1 lourde courbée et une plus fine et raide, semblable aux armes factices que l'on retrouve au Kendo.
Je peux peut-être aider si tu cherches un avatar un peu plus réaliste ?

Au vu de ta description physique / du caractère, je me disais que les membres de Blackpink feraient sûrement bien l'affaire (version fan art bien sûr) 

Je te laisse quelques images ici au cas où :

Jenny:
 

Lisa:
 

Rose:
 

Lisa et Rose:
 

& Savannah ntm un peu mdrrr


Ce soir comme hier soir, tu céderas à tes démons. Tu détestes les problèmes mais encore plus les solutions.  - Disiz #810808
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 21
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 69
Points : 202
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Dim 2 Déc - 1:02

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"
eT sAvAnNaH nTm Un PeU

C'est trop gentil Staella !
Et j'suis trop débile j'avais zappé que t'avais une description physique sur ta fiche mdrrrr what a ksos, je vais te filer un coup de ce pas.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 21
Métier : Infimière à l'Hôpital

Avatar : Jisoo de BlackPink
Messages : 8
Points : 26
Parmi nous depuis le : 29/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Lun 10 Déc - 17:23

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation:
Arme(s) utilisée(s):
Merci à Savannah et Jian pour avoir bien voulu m'aider pour le feat du personnage. 
Regan et Jian aussi pour avoir donné de leur temps pour répondre à mes questions et me guider.   
Et Shun pour les magnifiques avatars qu'elle nous a fait, je ne saurai comment la remercier. 

J'ai terminé mon histoire ! 
Il y a quelques petits détails dont je ne suis pas encore sur (notamment pour le groupe un truc que j'ai pas compris qu'on voit déjà en mp i knooow) 

Et merci pour l'accueil de tout le monde. 

Louve sur vous. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Messages : 378
Points : 3
Parmi nous depuis le : 20/07/2011


Compte fondateur
Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]
Mar 11 Déc - 14:50

Voir le profil de l'utilisateur



BIENVENUE DANS NOS RANGS



"Si il y a bien un domaine où sa maladresse lui laisse un temps de répit, c'est bien dans son métier" : Nous voilà rassurés mdrrr


On a mis du temps mais on y est arrivé, plus  rien à redire sur la fiche, je t'ouvre toutes les portes du forum (mais n'oublie pas de passer par la porte "fiche relations" et "feuille de personnage" dans le profil en premier alright??) 
Fais comme chez toi puisque tu l'es !


En espérant voir bientôt la petite fleur éclore en cavalière ~




#Jian wan

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: HANA SAITO. • A flower is born • [100%]




Revenir en haut Aller en bas

HANA SAITO. • A flower is born • [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Born to kill all lives...
» Round #1 : Saito VS Kazama
» Carrière de Shikasuke Saito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Avant de RP :: Présentez-vous, soldats ! :: Dans nos rangs-
Sauter vers: