Ashita no Sekai



 

Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way

 :: Avant de RP :: Présentez-vous, soldats ! :: Dans nos rangs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Féminin

Métier : Chasseuse

Avatar : Kaine - Nier
Messages : 9
Points : 23
Parmi nous depuis le : 05/12/2018

Sujet: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Dim 9 Déc - 15:21

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Plutôt positive en tant que chasseuse, beaucoup plus mitigé en tant que personne du fait de son caractère assez particulier. Certains n'apprécient pas non plus ses expérimentations avec les chimères
Arme(s) utilisée(s): Un bouclier modulable scindable en deux, des gadgets expérimentaux
Serana Thornwell




▬ Age 26
▬ Date de naissance 01/01/2039
▬ Nationalité  Canadienne
▬ Groupe  Chasseur
▬ Métier  /
▬ Avatar  Kaine - Nier
▬ Code du règlement :








Serana est d'une pâleur qui rappelle la neige si chère à son cœur et qui fait honneur à son pays d'origine. Elle a une silhouette svelte, et sans doute moins athlétique que ses compères chasseurs. Sa façon de manger assez peu équilibrée lui vaut même d'avoir des cuisses un peu plus formées que la normale. Mesurant un bon mètre quatre-vingt-trois, elle se démarque particulièrement au Japon, dépassant la masse de deux, voire trois têtes de plus. Ses cheveux, lisses et décolorés, lui tombent sur les épaules, et sont coiffés la majorité du temps d'une simple couronne tressée sur le côté droit, le reste étant lissé. Elle affectionne particulièrement sa barrette en forme de fleur, cadeau de sa mère lorsqu'elle n'était encore qu'une enfant. Elle porte également des bandages sur le bras gauche, jusqu'au cou, ainsi que sur la jambe du même côté pour masquer des cicatrices assez laides, existantes parce qu'un Gekirin la trouvait appétissante et qu'elle s'est donc faite mâchouiller assez violemment. Elle en possède une de plus sur le ventre, plus précisément sur son flanc droit, elle aussi bandée la plupart du temps. Elle n'a pas vraiment honte d'être scarifiée, mais poser ses yeux sur ces blessures lui rappellent des souvenirs extrêmement désagréables.


Vestimentairement parlant, Serana préfère nettement les tenues légères, qui la laissent libre de ses mouvements, et lui permettent de sentir les éléments sur sa peau, comme des robes par exemple. Ses jambes sont recouvertes neuf fois sur dix de collants, et elle préfère porter des escarpins. Son bandage est souvent recouvert sur toute la partie du tibia de lanières de cuir. Officiellement, elle avance que cela permet de mieux le tenir en place. Officieusement, elle joue sur la globalité de son style qui défie les lois de la symétrie, et peut potentiellement déclencher des réactions urticaires à ses plus grands adeptes, chose qui l'amuse plus que cela ne le devrait à son âge. Elle possède également des gants en dentelle noirs, qu'elle met systématiquement. En outre, elle porte un dispositif de traduction en temps réel sous forme d'oreillette, afin de l'aider à comprendre et parler en japonais avec ses pairs. La traduction n'étant pas parfaite, cela peut mener parfois à des situations insolites, ou plus souvent lorsque cela se produit, à un dialogue de sourds.


Lorsqu'elle est chez elle, sa tenue principale, qui lui sert également de pyjama, sont ses sous-vêtements et sa nuisette. Elle affectionne énormément le tissu fin, ainsi que la dentelle. Il lui arrive dans de rares occasions de mettre du parfum, lui donnant une odeur vanillée mélangée à celle de fruits des bois, avec une pointe chocolatée.







Serana est une véritable boîte de Pandore. Ce qui ressort d'elle peut changer d'une personne à l'autre, et même être complètement aléatoire. Elle apparaît naturellement donc comme quelqu'un d'excentrique. Sa personnalité dans son ensemble divise, mais une chose est sûre : elle ne laisse personne indifférent. Généralement, c'est une personne plutôt extravertie, sans véritable filtre, libre et particulièrement résiliente. Le mot « abandon » ne figure pas dans son vocabulaire, et elle se relèvera quelle que soit l'épreuve, au détriment de sa propre santé s'il le faut. Très investie, elle se donne à fond dans n'importe quelle tâche qu'elle entreprend, et trouve encore le moyen d'avoir de l'énergie. Sans être une pile électrique, elle aime s'occuper, mais larver ne la dérange pas, lorsque son humeur n'est pas à l'activité. Suivre ses changements d'humeur n'est d'ailleurs clairement pas une mince affaire. Certains la qualifieraient de lunatique, voire bipolaire, mais les spécialistes en psychiatrie ont démenti cette dernière option. C'est une jeune femme remplie de principes, et d'une force de cœur assez élevée. Elle rêverait de rendre le monde meilleur, tout en sachant pertinemment qu'à son échelle, elle ne pourra pas faire grand-chose.


C'est une cérébrale avant d'être une brute, et est passionnée de technologie. Ses parents étant deux doctorants, sa mère dans le domaine des neurosciences, son père dans l'armement, elle a baigné depuis toujours dans ce domaine et s'y est naturellement intéressée. Débrouillarde et bricoleuse, elle est la fière inventrice durant son adolescence de diverses machines, et continue aujourd'hui dans des domaines beaucoup plus complexes. Les sciences sont quelque chose qui la fascinent, et elle s'efforce de conjuguer un maximum de domaines entre eux, plus par défi que par utilité, bien qu'elle essaie de créer des choses utiles pour les autres. Comme dit un peu plus tôt, elle a un léger côté colérique, diraient les mauvaises langues. En réalité, ce n'est qu'une énorme rageuse un peu bruyante, et qui gesticule beaucoup, pouvant parfois en arriver à un stade où elle use de ses poings, ou de sa tête, au sens littéral du terme. Bon, soyons réalistes, cela arrive moins rarement que ce qu'elle ne voudrait l'admettre. En revanche, si vous la voyez se taire et de bouillonner intérieurement, fuyez. Vraiment. Partez encore plus loin si cela tombe durant LA mauvaise semaine.


Bienveillante mais pas envers tous, Serana se considère comme une personne plutôt bonne, avec évidemment sa part sombre sur laquelle elle est entièrement consciente. Très première impression, si vous ne lui plaisez pas, vous pourrez être certains d'avoir une féroce adversaire. Dans le cadre de son nouveau travail de Chasseuse, elle sait cependant mettre de côté ses mauvais sentiments pour éviter de compromettre la mission. Concernant sa façon de s'exprimer, eh bien … elle peut paraître plutôt froide et hautaine, car le sarcasme et le cynisme sont ses langues maternelles, ce qui peut choquer lorsque vous ne la connaissez pas suffisamment pour savoir que derrière ces mots durs et ces roasts gratuits et brutaux se cachent de l'amour vache. Elle applique au sens strict le dicton « qui aime bien châtie bien », alors plus vous allez l'avoir derrière vous à vous en mettre plein la figure, plus vous saurez qu'elle vous apprécie. Et malheur à vous si jamais vous lui plaisez un peu plus que les autres ... En revanche, elle a beaucoup de mal à communiquer oralement avec les autres, du fait qu'elle ne maîtrise que très peu le japonais. On pourrait croire que ses relations humaines restent superficielles, mais il n'en est rien. La jeune femme met un point d'honneur à forger des liens solides, quitte à s'y prendre maladroitement dans beaucoup de cas, la faute également à une absence totale de notion de pudeur. Elle est capable de parler d'absolument tout et rien, sans aucun tabou, à n'importe qui, si la conversation vient à dériver sur des sujets que certains pourraient considérer comme sensibles. Très respectueuse, elle n'ira jamais raconter à d'autres ce que vous pouvez lui dire. Sauf peut-être lorsqu'elle boit un peu trop, ce qui n'arrive qu'en de rares occasions. Elle apprécie la compagnie des autres, mais parfois aime se replier dans sa petite bulle. Elle peut alors avoir l'air perdue, songeuse, dans les nuages, incertaine, et surtout en proie à la douleur physique, mais elle préférera le garder pour elle-même. Sa vie d'avant lui manque beaucoup au fond, bien qu'elle se sente utile au monde en étant ici, au Japon. Ses parents et son Canada natal également. Il est aussi bon de noter qu'elle est une véritable maniaque du rangement, à la limite du trouble obsessionnel compulsif, excepté lorsqu'elle a les mains dans le cambouis d'une nouvelle machine, où elle prône le bordel organisé.


Finalement, on pourrait dire que Serana, c'est une explosion de saveurs aussi variées qu'intenses. C'est aussi un peu comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber.









L'arrivée de Serana dans ce monde s'est faite dans le bruit et les couleurs, telle une princesse stellaire descendue des cieux pour saluer son nouveau peuple. En fait non, c'est juste qu'elle a décidé de pointer le bout de son nez un premier janvier vers minuit, et il qu'il y avait les feux d'artifice du nouvel an qui ont rajouté un petit quelque chose à cette naissance dans l'hôpital de Toronto, au Canada. Et à peine sortie du ventre qu'elle a décidé d'embêter tout le monde en ne voulant pas crier, ce qui vous en conviendrez, n'est pas une bonne chose.




Fille d'Ellis et Arthur Thornwell, scientifiques respectivement en neurosciences et en armement, la petite Serana eut une enfance plutôt simple, joyeuse, riche en apprentissage, mais surtout en bêtises. C'était une jeune enfant très exaspérante par sa vitalité et sa proportion à faire tout et n'importe quoi « pour voir ce que ça fait ». L'esprit scientifique que possédaient ses parents ont largement déteint sur la fillette, curieuse de tout. C'était une tornade si puissante que ses pauvres parents eurent une accélération de l'apparition de cheveux blancs exponentielle aux années passées à éduquer leur fille. Au bout de six ans, leur chevelure était assortie à la couleur de la neige. Concernant Serana, si elle n'avait pas de grandes difficultés à s'intégrer, en plus du fait qu'elle sauta une classe, il arrivait que des problèmes relationnels apparaissent entre elle et les autres du fait qu'elle avait du mal à appréhender le concept de « barrière », et s'incrustait toujours trop loin, au point de faire pleurer involontairement quelques autres enfants, voire à les terroriser, sa taille déjà grande à l'époque n'arrangeant rien. Elle n'était pas méchante, juste extrêmement intrusive.




Ellis et Arthur décidèrent d'avoir un second enfant une année plus tard, après que Serana se soit un peu assagie. Un petit garçon. L'aînée aimait déjà son frère, énormément, et s'occupait beaucoup de lui. Cela eut un effet plutôt bénéfique sur son énergie et sa faculté à se concentrer. Moins turbulente, tout le monde semblait soulagé. Cela dura jusqu'au secondaire ( équivalent du collège français ), où elle fit connaissance de la rage aveugle, celle qui n'apporte que des problèmes. Parce qu'elle était plus grande que les autres, parce qu'elle était la meilleure de sa classe, parce qu'elle savait répliquer intelligemment aux piques stupides de ses détracteurs, une partie du collège se moquait d'elle. Cela l'énervait simplement. Puis les premiers croche-pattes. Les insultes. Mais ce qui la fit exploser, ce fut lorsqu'un d'entre eux parla mal de son petit frère. Ce type s'est fait salement tabasser par Serana, qui avait alors lâché tout ce qu'elle intériorisait. Sans être très musclée à l'époque, elle avait fait de sacrés dégâts. Sa scolarité en pâtit beaucoup. Certains de ses amis se retirèrent de sa vie, par peur sans doute, mais d'autres restèrent fidèles. Elle dût voir un psychiatre cependant, afin d'évaluer si elle n'avait rien d'anormal. La réponse fut un simple non, au terme d'un certain nombre de séances s'étalant sur plusieurs années. Entre temps, l'adolescente s'était mis au sport. Elle fit du judo et du badminton sans jamais s'arrêter depuis cet incident, survenu en secondaire 2, sur les conseils de pa sychiatre pour l'aider à se canaliser. Elle passait son temps libre à bricoler également lorsqu'elle restait chez elle des petites machines, avec l'aide de ses parents, dont la fameuse « apporteuse de petit-déjeuner au lit », le « gratte-dos automatique », le « câlinours 2000 » ou encore le « plieur de linge automatique ». Oui, l'inspiration pour les noms n'a jamais été son fort. Elle s'imaginait déjà que son avenir professionnel s'inscrirait dans les sciences. En réalité, ce qui allait se passer pour elle fut relativement différent.




En formation en nanosciences, Serana s'est levée, comme tous les matins, seule dans son appartement. Elle s'est servie, encore dans le brouillard, son chocolat chaud, la chaîne des actualités en fond sonore sur son écran holographique. Le présentateur semblait beaucoup plus affolé et solennel qu'à l'accoutumée, ce qui la fit se concentrer sur ses mots. Elle regarda machinalement la date : le 20 juillet 2059. Sur l'écran, un Japon irréel, au bord de la destruction. Serana haussa les sourcils, pas nécessairement convaincue, et zappa sur une autre chaîne, qui affichait d'autres images. Son esprit scientifique hurlait à l'hérésie en voyant ces drôles de créatures, mais il fallait se rendre à l'évidence : c'était la réalité. Elle fit quelques recherches sur le sujet, savoir si son Canada natal était en proie au même phénomène, mais il s'avéra que seul le Japon soit touché. Etrange. Elle appela ses parents, inquiète. C'est comme cela qu'elle apprit qu'une aide internationale se mobilisait, et qu'ils considéraient partir là-bas, dans ce chaos. La discussion se recentra très vite autour de son petit frère. Deux solutions émergèrent rapidement, et l'une comme l'autre était déplaisante. Soit elle partait et leurs parents restaient, chose qu'elle n'avait pas très envie de faire sachant qu'elle ne connaissait que les bases de leur langue, et qu'en plus risquer sa vie, comme ça, pour une crise qui ne la concernait que peu au final … Finalement, elle préféra se sacrifier. C'était un peu comme le dilemme du train. Si son frère devait perdre des proches, autant que ce ne soit qu'une seule personne plutôt que deux. Alors Serana se prépara pendant quelques mois. Elle acheta un traducteur en temps réel, elle dédia toutes ses journées à un entraînement physique rigoureux, tout en développant ses connaissances dans son domaine d'études. Puis, le jour où elle se sentit prête, elle s'en alla pour Aotoshi.




Ce qu'elle vit là-bas fut comme un déclic dans sa tête. Ce n'était arrivé qu'au Japon, mais rien n'indiquait que cela ne pouvait pas se passer ailleurs. La misère de ce qu'ils appelaient les villes rouges, les inégalités, les villes bleues … Elle ne voulait pas que sa famille aie à subir ça. Alors, elle allait s'engager. Ces gens pouvaient avoir une culture à des kilomètres de la sienne, pour la première fois de sa vie, elle se sentait impliquée dans quelque chose de plus grand. Elle qui avait toujours rêvé de contribuer à l'amélioration de la vie humaine, elle pouvait, en cet instant, apporter sa pierre à cet édifice vacillant. Cependant, elle avait bien conscience que ses connaissances n'allaient pas suffire à impacter suffisamment la recherche scientifique pour combattre ces créatures, appelées chimères. L'alternative qui s'offrait à elle était de les combattre. Et elle avait une arme pour cela : son cerveau. C'est ainsi qu'elle postula à l'académie d'Anos, afin de devenir une Chasseuse. Les tests d'entrée écrits furent une simple formalité pour elle. Ceux concernant les aptitudes physiques fut déjà plus compliqué, mais elle put s'en sortir. Lors de l'entretien durant lequel on lui donna un traducteur – et fort heureusement pour elle, son japonais étant extrêmement rudimentaire -, elle expliqua d'une voix assurée, le regard rempli de détermination, pourquoi elle était venue, mais ses sentiments à la fois protecteurs et égoïstes surent toucher le jury. Elle fut autorisée à intégrer les Carquois, à condition d'apprendre sur son temps libre par elle-même leur langue, afin de faciliter son intégration dans la vie de tous les jours. L'entraînement du premier semestre fut un véritable supplice physique, pire que ce à quoi elle s'imaginait. Malgré le fait qu'elle soit plutôt sportive, ici, c'était clairement du dépassement de soi, repousser le plus loin possible ses limites, presque s'affranchir de sa condition humaine. Bien évidemment cela avait d'énormes répercussions sur la psychologie. Elle avait failli jeter l'éponge plusieurs fois, mais se rappeler se ce pour quoi elle a fait autant de chemin, à se jeter les yeux fermés dans l'inconnu, lui permit de tenir bon. Elle faisait de son mieux, encourageait ceux au bord de la rupture psychologique. Elle avait survécu. Et maintenant, son avenir allait être décidé. Allait-elle supporter l'Huntheart ? Son mental allait-il se briser face à cette tout petit bijou technologique ? Anxieuse, et à la fois l'esprit clair, elle attendit son tour. Lorsque vint son nom, elle prit une longue inspiration, et ouvrit les yeux, apaisée. Elle DEVAIT tenir. Le supplice physique dura une éternité, plus que la normale. Le corps enseignant le lui aurait enlevé si elle n'avait pas hurlé un « NON » si puissant, autant dans la forme que dans tout ce qu'il impliquait. Et finalement, épuisée, au bord de l'évanouissement, les choses semblèrent se stabiliser. Un rire nerveux s'échappait de sa bouche. Elle avait réussi. Elle pouvait porter fièrement son uniforme. Déjà familière avec les nanotechnologies, la combinaison lui donnait un sentiment de familiarité, et de protection. C'était comme si ses parents veillaient sur elle.




La deuxième année fut une année particulièrement difficile pour Serana. En effet, il lui fallut choisir des armes de prédilection, mais aucune ne lui convenait vraiment, même si elle s'en sortait plutôt bien avec deux lames longues. C'est alors qu'elle eut une idée. Elle allait trouver son propre style de combat. Elle y avait réfléchi des jours entiers, à savoir ce qui la symbolisait le plus. Et enfin, elle trouva. Le bouclier. Elle serait le bouclier qui protégerait ses alliés, ses êtres chers et le monde. Elle s'arrangea pour qu'on lui conçoive un bouclier séparable en deux, avec un espace au centre pour une amélioration qu'elle pourrait changer en fonction de la situation, comme une foreuse par exemple. C'est cette arme qu'elle choisit de développer, ce qui attira inévitablement le regard sur elle, autant par ses pairs que par les instructeurs. Et ce n'était pas toujours un regard d'approbation. Prouver que cela en valait le coup sur éprouvant. Fort heureusement pour la jeune femme, la combinaison n'était en rien un problème, donc elle put se concentrer exclusivement sur l'entraînement avec son bouclier détachable. Bien qu'une partie du corps enseignant restait réticents, la majorité fut satisfaite de ce qu'elle réussissait à faire. Le seconde semestre fut identique en ce sens au premier, mais la réticence fut plus importante. Il fallait réellement qu'elle prouve qu'elle pouvait être une plus-value aux Chasseurs. Il ne lui restait qu'une année pour cela.




Et quelle année. Enfin, elle pouvait briller un peu plus fort que les autres. Sans être dans le très haut panier, ses facultés intellectuelles rendaient les cours de stratégie fluides et aisés. Les cours sur les chimères furent ceux où elle était le plus attentive, car quelque chose l'avait frappée depuis son arrivée ici : les Chasseurs n'ont pas de réel moyen d'avoir le dessus sur les chimères, parce qu'ils n'ont pas forcément de connaissances poussées sur les caractéristiques et comportements de ces créatures. Une idée avait germé dans la boîte crânienne de Serana : combiner armement et neurosciences. Et qui de mieux placé qu'elle pour essayer, compte tenu de son éducation ? Elle n'avait pas la prétention de réussir, mais en parallèle, elle tentait de recouper ce que l'on savait sur les différentes chimères, sur les neurosciences et sur l’ingénierie d'armement afin de peut-être créer une machine capable d'agir sur leurs ennemis. C'est également durant cette année qu'elle eut le plus de rapports sociables avec les autres, principalement pour connaître les forces et les faiblesses de ses camarades. Sans ça, impossible de mettre au point des stratégies efficaces. Elle s'était fait un carnet, avec le nom de tous ceux avec qui elle discutait régulièrement, avec des annotations sur leur façon de combattre. Le sixième mois de cette année arriva très vite, ce qui signifiait son premier vrai combat. Tout allait se jouer ici et maintenant pour elle : impressionner suffisamment pour détruire les derniers résistants à ses choix parmi les instructeurs. Chose qu'elle fit haut la main. Confiante pour le rush final, Serana ne se reposa toutefois pas sur ses lauriers. Et elle eut bien raison, car son examen final a aurait pu être un fiasco total. Son groupe devait exterminer un troupeau d'Inukans. La jeune femme avait demandé à des scientifiques du SSN de concevoir le prototype qu'elle avait imaginé, en s'appuyant sur des idées et connaissances apprises en formation, mais aussi du savoir de ses parents. Ce prototype était un petit appareil pouvant capter les infrasons, et les comparer à la base de données existante sur ces créatures afin de savoir quand ils communiquaient, et ce qu'ils se disaient. Ainsi, elle avait pu y ajouter un signal à base d'infrasons capable, elle l'espérait, de brouiller une partie des messages, et potentiellement perturber la meute. Ce n'étaient que des hypothèses dans tous les cas, mais malheureusement, dans le cadre d'une formation, les instructeurs jugèrent le risque d'échec trop important, et avaient donc gardé le prototype, le peaufinant davantage. Durant l'épreuve, la meute chassait, en cohérence avec leur comportement, et son équipe était en place, jusqu'à ce que l'un d'entre eux fut pris d'une sorte de terreur panique irrationnelle qui le poussa à sortir de sa position afin de charger un Inukan isolé. Serana prit instinctivement la tête du groupe, communiquant efficacement un plan B, tout en se ruant vers son coéquipier qui risquait de se faire massacrer, bouclier en avant. Dégageant la bête du corps vivant du chasseur, le défendant bec et ongles, elle se battit de toutes ses forces. Les membres restants de la meute, alertés, ne tardèrent pas à rejoindre celui qui les avait appelés. Servant d'appât pour focaliser l'attention de la meute, Serana et son camarade infortuné permirent au reste de l'équipe de préparer en vitesse une grande embuscade couronnées de succès. Le test s'était terminé sur une bonne note, et sa prise d'initiative fut saluée, quoi qu'un peu critiquée vis-à-vis de la faiblesse d'esprit de son allié et du fait qu'elle avait sciemment détourné le danger vers lui, même si elle était là pour l'épauler.




Rien n'a véritablement changé pour elle depuis la fin de sa formation. Chasseuse, elle continue de peaufiner ses idées, et cette fois en collaboration avec des scientifiques spécialisés dans l'étude des chimères, afin de mieux les comprendre, et utiliser ses inventions afin d'exploiter d'éventuelles faiblesses pour obtenir un avantage sur le terrain. A présent, elle devait se consacrer corps et âme à la protection des nouveaux membres de sa famille, qui s'est décidément tant agrandie ...



Hey, vous pouvez m'appeler comme vous le souhaitez, je vais avoir 25 ans d'ici un mois et je fais du RP depuis une dizaine d'années environ ? J'ai repris récemment, j'ai connu ce forum par partenariat et j'espère que Serana vous plaira et que cette présentation n'est pas trop indigeste à la lecture ( et si c'est le cas, je m'en excuse :') ). Voilà voilà, au plaisir :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
You look like I need another beer.
Masculin

Métier : Chasseur.

Avatar : Richard Harmon.
Messages : 64
Points : 120
Parmi nous depuis le : 09/06/2015


Administrateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Dim 9 Déc - 18:11

http://take-a-ticket-plz.tumblr.com/Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 2064.
Réputation: Regan c’est le chewing gum sur lequel tu marches par erreur et qui, en plus de limiter ton allure sur le chemin pavé de la vie, te nique ta paire de pompes favorite. Véritable paratonnerre à catastrophe, il est pour cela communément considéré comme un porte-bonheur par ses coéquipiers. Regan c'est l'immaturité assumée, presque l'inconscience par moment. Il est sans filtre, sans-gêne et d'un naturel.. envahissant. Il est également rapide, agile et plus instinctif que stratégique, se contentant généralement de suivre les directives de tacticiens plus compétents (non sans contester pour la forme).
Arme(s) utilisée(s): Fouet & souba (katana à lames jumelles parallèles). Armes adaptées à son rôle d'appât/leurre/diversion sur le terrain. Il fait le lien entre les Chasseurs dits "offensifs."
HELLO SERANA ET BIENVENUE ♡

Je connaissais pas du tout le perso que tu as utilisé en ava et ayant du mal à le visualiser j'ai fait une petite recherche google jusqu'à tomber là dessus:


...ce qui m'a rendu extrêmement confus MDRRR

J'aime beaucoup le scepticisme que les autres portent sur son choix d'arme (et que j'avoue avoir partagé la première fois que j'ai vu le mot bouclier) et son appareil à infrasons qui fait pas du tout cheaté, tu sais bien amener les choses ma foi :D

Pour toute sa description vestimentaire, c'est bien lorsqu'elle n'est pas en service? (Je demande parce que mis à part le passage avec l'Hunteart je t'ai vu parler de la combinaison nulle part, je préfère m'en assurer au cas où il y ait un quiproquo quelque part ><)


Thanks for coming to my TEDtalk


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Métier : Chasseuse

Avatar : Kaine - Nier
Messages : 9
Points : 23
Parmi nous depuis le : 05/12/2018

Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Dim 9 Déc - 18:26

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Plutôt positive en tant que chasseuse, beaucoup plus mitigé en tant que personne du fait de son caractère assez particulier. Certains n'apprécient pas non plus ses expérimentations avec les chimères
Arme(s) utilisée(s): Un bouclier modulable scindable en deux, des gadgets expérimentaux
Hey :D


Haha, c'est normal, dans Nier, Kaine est hermaphrodite, d'où les images avec un certain paquet :') Concernant la tenue, oui, c'est bel et bien uniquement hors service. J'imaginais la combinaison exactement identique pour chaque Chasseur, d'où mon absence de traitement dessus. Mais si je dois rajouter des trucs, n'hésite pas !


Et pour l'appareil à infrasons, si jamais c'est jugé comme trop avantageux, je peux essayer de modifier ce passage si besoin également, le but n'étant pas d'être trop OP, mais juste de donner au moins un petit avantage à l'équipe de Chasseurs :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Age : 19
Métier : armurière + aide parfois au restaurant de ses parents (HW)

Avatar : original character
Messages : 98
Points : 142
Parmi nous depuis le : 20/11/2018


Civile intra-muros
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Dim 9 Déc - 18:43

Voir le profil de l'utilisateur



MDRRR REGAN

en tout cas bienvenuuue ici ♡
j'ai hâte de voir serana inrp
et j'aime beaucoup son prénom d'ailleurs c'est tout doux

à très viiite



put your fears
back in the shade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 24
Métier : Chasseur

Avatar : Noctis Lucis Caelum
Messages : 92
Points : 208
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Fondateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 10:44

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 1 an
Réputation: Jian wan, on le veut sur le terrain ou dans son lit, pas dans sa vie. Sang chaud mais approche froide. C'est un connard méprisant. Il est sollicité pour les attaques de front., il fait partie des chasseurs dont la violence semble parfois égale à celle des chimères qu'il combat.
Arme(s) utilisée(s): 2 épées des plus classiques, 1 lourde courbée et une plus fine et raide, semblable aux armes factices que l'on retrouve au Kendo.
Salut toi- 



Je vais commencer par te rassurer sur les propos de Regan : il n'était pas sarcastique quand il te disait trouver que l'appareil à infrasons n'était pas cheaté. Donc ne t'inquiète pas, c'est juste qu'il ne sait pas utiliser les smileys correctement mdrr C'est effectivement une excellente idée ! Je vais cependant revenir un tout petit peu dessus : 

Est-ce que tu pourrais dire que l'idée vient d'elle mais que la confection a été prise en mains par d'autres scientifiques (voire ses parents carrément si tu le veux?) C'est que les apprentis ont très peu de temps pour eux et sont physiquement exténués, j'ai donc dû mal à concevoir qu'elle ait eu le temps et surtout l’énergie  de mettre au point un tel appareil (+ sachant que la science relative aux chimères mérite que l'on se pose longtemps dessus !)

En parlant de ses parents, juste une question qui ne nécessite pas forcément de changement mais pourquoi ne pas les avoir fait bosser pour le SSN ? S'ils sont très doués, leur aide aurait pu être grandement sollicitée par l'aide internationale, son frère pourrait donc être logé en ville bleue ou bien rester au canada chez de la famille, pourquoi pas ?

"Lors de l'entretien, elle expliqua d'une voix assurée, le regard rempli de détermination, pourquoi elle était venue, certes dans un japonais un peu balbutiant" : Il y a énormément d'étrangers parmi les chasseurs et dans le SSN, et avec les appareils de traduction (qui, je vais le préciser dans le contexte, sont distribués à tous les étrangers gratuitement) tu peux soulager Serana de la barrière de la langue (au sein du domaine militaire en tous cas) ! Je te laisse modifier cette partie en conséquences, navré car c'est un peu de ma faute aussi, j'aurais dû préciser tout ça dans le contexte...
 

L'idée du bouclier est superbe ! C'est Shun Hi (armurière) qui a dû s'amuser avec toi *rire* 

Pour la tenue c'est tout bon, j'imagine que Regan avait peur que tu t'imagines que les chasseurs combattaient dans des tenues personnalisées, REGAN WO PRENDS DES COURS POUR T'EXPRIMER PUTAIN Mdrrr

Si tu as des questions ou des doutes, tu peux m'envoyer un MP (ou répondre ici, as you want !)


Ce soir comme hier soir, tu céderas à tes démons. Tu détestes les problèmes mais encore plus les solutions.  - Disiz #810808
Revenir en haut Aller en bas
avatar
You look like I need another beer.
Masculin

Métier : Chasseur.

Avatar : Richard Harmon.
Messages : 64
Points : 120
Parmi nous depuis le : 09/06/2015


Administrateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 11:20

http://take-a-ticket-plz.tumblr.com/Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 2064.
Réputation: Regan c’est le chewing gum sur lequel tu marches par erreur et qui, en plus de limiter ton allure sur le chemin pavé de la vie, te nique ta paire de pompes favorite. Véritable paratonnerre à catastrophe, il est pour cela communément considéré comme un porte-bonheur par ses coéquipiers. Regan c'est l'immaturité assumée, presque l'inconscience par moment. Il est sans filtre, sans-gêne et d'un naturel.. envahissant. Il est également rapide, agile et plus instinctif que stratégique, se contentant généralement de suivre les directives de tacticiens plus compétents (non sans contester pour la forme).
Arme(s) utilisée(s): Fouet & souba (katana à lames jumelles parallèles). Armes adaptées à son rôle d'appât/leurre/diversion sur le terrain. Il fait le lien entre les Chasseurs dits "offensifs."
WESH POUR MOI C'EST LUI :) ET LUI ^^ QUI ONT DES TÊTES D'HYPOCRITES D: (<- et pourquoi lui passe et pas l'inverse?! JE LE DIS ET REDIS, CES DÉCISIONS SONT INJUSTES ET ARBITRAIRES MDRR)

C'est le "Lorsqu'elle est chez elle" après toute la description vestimentaire qui m'a perturbé l'espace d'un instant, j'étais là "AH MAIS C’ÉTAIT PAS DÉJÀ QUAND ELLE EST HORS SERVICE??" mais ça pouvait toujours être quand elle se balade en civil, j'voulais juste m'en assurer et j'ai une dérogation de toute façon okay?!



VOILA. MDRRR Aaaah et j'suis deg pour la conception de l'appareil à infrasons j'y avais pas pensé!! D: J'aurai grave aimé voir le SSN mis au pied du mur pendant la représentation retransmis internationalement en plus genre "WTF qu'est c'qu'elle utilise?? ça a pas été validé par nos équipes!!"


Thanks for coming to my TEDtalk


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Métier : Chasseuse

Avatar : Kaine - Nier
Messages : 9
Points : 23
Parmi nous depuis le : 05/12/2018

Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 11:59

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Plutôt positive en tant que chasseuse, beaucoup plus mitigé en tant que personne du fait de son caractère assez particulier. Certains n'apprécient pas non plus ses expérimentations avec les chimères
Arme(s) utilisée(s): Un bouclier modulable scindable en deux, des gadgets expérimentaux
Haha, y'a pas de mal, c'est aussi un peu ma faute d'avoir mal interprété tes phrases Regan, pardon :')


Du coup, pour te répondre Jian Wan, la raison pour laquelle j'ai fait le choix de ne pas les intégrer au SSN à l'heure actuelle, et de ne pas faire venir toute sa famille au Japon, c'est tout d'abord parce qu'il leur paraît à tous les 4 que le Canada est plus sûr, puisque non envahi. De plus, n'ayant pas de grands-parents ni de famille proche, laisser le petit frère tout seul est une solution à exclure pour Serana et leurs parents. Ensuite, et là c'est plutôt meta, c'est parce que je comptais peut-être proposer le reste de la famille en prédéfini plus tard, quand Serana aura avancé dans son histoire ici, mais pour ça, je dois d'abord RP :p


Concernant les modifications, voici ce que j'ai changé :

Pour l'entretien : "Lors de l'entretien durant lequel on lui donna un traducteur – et fort heureusement pour elle, son japonais étant extrêmement rudimentaire -, elle expliqua d'une voix assurée, le regard rempli de détermination, pourquoi elle était venue, mais ses sentiments à la fois protecteurs et égoïstes surent toucher le jury. Elle fut autorisée à intégrer les Carquois, à condition d'apprendre sur son temps libre par elle-même leur langue, afin de faciliter son intégration dans la vie de tous les jours."


Pour la conception de l'appareil à infrasons : "Et elle eut bien raison, car son examen final a aurait pu être un fiasco total. Son groupe devait exterminer un troupeau d'Inukans. La jeune femme avait demandé à des scientifiques du SSN de concevoir le prototype qu'elle avait imaginé, en s'appuyant sur des idées et connaissances apprises en formation, mais aussi du savoir de ses parents. Ce prototype était un petit appareil pouvant capter les infrasons, et les comparer à la base de données existante sur ces créatures afin de savoir quand ils communiquaient, et ce qu'ils se disaient."


Voilà voilà pour les modifications :D En revanche, j'aurais une dernière ( la vraie dernière cette fois, promis ) petite question, est-il possible que l'Huntheart ait des défaillances par moments ? Par exemple, après avoir reçu un gros choc physique et/ou électrique directement sur l'appareil ? C'est une info qui me servirait pour une situation de RP potentielle 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 24
Métier : Chasseur

Avatar : Noctis Lucis Caelum
Messages : 92
Points : 208
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Fondateur du forum - Chasseur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 21:16

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: 1 an
Réputation: Jian wan, on le veut sur le terrain ou dans son lit, pas dans sa vie. Sang chaud mais approche froide. C'est un connard méprisant. Il est sollicité pour les attaques de front., il fait partie des chasseurs dont la violence semble parfois égale à celle des chimères qu'il combat.
Arme(s) utilisée(s): 2 épées des plus classiques, 1 lourde courbée et une plus fine et raide, semblable aux armes factices que l'on retrouve au Kendo.
Putain la tristesse, je t'ai répondu mais quand j'ai posté, ça n'avait gardé que le "super, merci" mdrrr J'étais comme :


Du coup je disais : Super, merci ! *rire* 
Je vais juste être encore un peu relou : Après réflexion, je me suis dit que l'appareil n'aurait pas été testé en examen tout court car waaay too risky. Défaillances éventuelles, inconnu des autres chasseurs, énormément d'appareils connectés dans l'arène qu'il pourrait peut-être dérégler ou vice versa, etc... 
Ca te va si on dit que l'appareil est encore en construction ? Serana pourrait être la première cobaye à l'essayer pour le coup- 


C'est encore de ma faute car j'aurais dû y penser plus tôt, je suis désolé, tu as le droit de faire une poupée vaudou à mon effigie pour te venger si tu le souhaites (fais la beau gosse par contre) 

Pour ce qui est du reste c'est parfait ! Merci pour avoir assouvi ma curiosité vis à vis des parents mdrrr 

Et pour répondre à ta question : Oui. "BON CHANCE" SERANA- 


Ce soir comme hier soir, tu céderas à tes démons. Tu détestes les problèmes mais encore plus les solutions.  - Disiz #810808
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin

Métier : Chasseuse

Avatar : Kaine - Nier
Messages : 9
Points : 23
Parmi nous depuis le : 05/12/2018

Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 21:43

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Plutôt positive en tant que chasseuse, beaucoup plus mitigé en tant que personne du fait de son caractère assez particulier. Certains n'apprécient pas non plus ses expérimentations avec les chimères
Arme(s) utilisée(s): Un bouclier modulable scindable en deux, des gadgets expérimentaux
Y'a pas de mal, mieux vaut ça que de flinguer la cohérence des choses :')


L'intégralité du passage de l'épreuve finale a été modifié en conséquence : plus d'utilisation d'objet expérimental, et par conséquent, déroulement du combat o/


Et merci bien pour ta réponse à ma question, good good 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 23
Métier : Chasseur

Avatar : Itachi Uchiha (Lily Art)
Messages : 55
Points : 109
Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Co-fondatrice du forum - Chasseur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Lun 10 Déc - 22:38

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: Très bon tacticien mais mauvais au corps à corps / C'est le chouchou des filles
Arme(s) utilisée(s): Deux armes à feux (style dominator dans psycho-pass) et un couteau de combat
Mdrrrr j'avoue le "paquet" peut troubler !
En tout cas Bienvenue Serana ! Amuses-toi bien parmi nous !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Messages : 383
Points : 5
Parmi nous depuis le : 20/07/2011


Compte fondateur
Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way
Mar 11 Déc - 14:17

Voir le profil de l'utilisateur



BIENVENUE DANS NOS RANGS



C'est parfait ! Je te valide donc de ce pas et t'invite à poster ta fiche relation et à activer / compléter ta feuille personnage dans ton profil !

Fais du forum ta maison secondaire chasseuse & que le sort te soit favorable...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way




Revenir en haut Aller en bas

Serana Thornwell ~ Through the Storm, we will find a Way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» James Storm Vs Brock Lesnar
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Flame On [Johnny Storm]
» James Storm vs Kofi Kingston
» Drew McIntyre vs James Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Avant de RP :: Présentez-vous, soldats ! :: Dans nos rangs-
Sauter vers: