Ashita no Sekai



 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Chasseur

Avatar : Sehun - Groupe Exo
Messages : 20
Points : 81
Parmi nous depuis le : 30/11/2018


Chasseur
Sujet: La voie de la lance
Mar 11 Déc - 17:15

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Loki, c'est un visage que vous avez peut-être déjà vu, sans trop savoir où. C'est qu'il commence à se faire remarquer et à être reconnu du public vu les missions propagandes qu'il essaie d'obtenir le plus souvent possible. Pour ses collègues, il est un chasseur expérimenté, vétéran et bon tacticien, ailier compétent qui ne vous laissera pas tomber.
Arme(s) utilisée(s): Lance (principale), doubles épées courtes (secondaire)
2063 – Académie

Cela faisait quelques mois maintenant que Loki avait été diplômé. Il était un jeune chasseur qui gagnait peu à peu de l’expérience. Faire partie de la première promotion voulait par contre dire qu’il connaissait aussi tous les chasseurs actuellement en activité. C’étaient ses camarades, avec lesquels il avait sué sang et eau durant plusieurs mois. Mais déjà, d’autres promotions étaient en train d’être formées, qui viendraient les accompagner sur le terrain, et surtout permettraient d’étendre largement le nombre de chasses qui étaient organisées. Avec un peu de chance, d’ici quelques années, ils seraient assez nombreux pour abattre toutes les chimères jusqu’aux dernières.

Dans le cadre de la formation des prochains chasseurs, un système de parrainage avait été mis en place. C’était assez évident après tout. Cela avait un paquet d’avantages : les chasseurs sur le terrain pouvaient déjà partager leur expérience avec les nouvelles recrues et les conseiller, on créait des liens entres les promotions qui seraient amenées à chasser ensemble, sans compter l’intérêt de la compétition et rivalité qui pouvait se créer ainsi, que ce soit entre les chasseurs diplômés et les recrues qui voulaient les rattraper et les dépasser, et entre les couples de parrains-recrues eux-mêmes. Après tout tant qu’à avoir un poulain, Loki comptait bien que ce dernier réussisse avec les honneurs et rende ainsi jaloux tous ses collègues !

C’était en tout cas l’idée principale. Le jeune homme s’était donc rendu de bon matin à l’Académie où il retrouva plusieurs de ses compagnons. Après les avoir salués, et avoir discuté un peu avec quelques-uns des chasseurs avec lesquels il était déjà parti en mission et avec lesquels il s’entendait bien, il avait été prendre connaissance de la personne qu’il allait parrainer. Certains parrainages étaient prévisibles, on tentait de mettre des personnes aux capacités similaires ensemble, mais d’autres étaient aussi le résultat du hasard. Après tout les jeunes avaient tout juste passé leur examen de carquois et étaient devenus des archers. La plupart ne devaient avoir encore aucune idée de l’arme qu’ils allaient utiliser. Alors si on pouvait mettre les armoires à glace ensemble, puisqu’il était probable qu’ils utiliseraient le même genre d’équipement, pas mal de couples étaient encore formés au petit bonheur la chance. Avec le temps, le système serait surement amélioré pour tenter de former les paires les plus effectives possibles, mais en attendant, il faudrait se contenter de cela.

Loki était très curieux de savoir avec qui il allait tomber… Mais il ne s’attendait pas à aller de surprise en surprise. La première déjà c’est que son poulain était une fille… Il y avait des filles parmi les chasseurs, évidemment, mais elles étaient quand même moins nombreuses que leurs collègues mâles bourrés d’hormones et qui aimaient tant montrer leurs corps musclés à tout va. (Des fois il plaignait vraiment les demoiselles qui devaient supporter ces rustres). Surtout vu l’âge moyen des jeunes chasseurs. Loki avait 19 ans, durant sa formation, il était encore mineur, comme devaient l’être la plupart des jeunes qu’ils allaient parrainer maintenant. La différence d’âge était en réalité minime, mais il avait l’impression d’avoir affaire à des enfants puisqu’ils n’avaient pas encore expérimenté ce qu’était une véritable chasse avec sa vie en jeu. Pour être tout à fait honnête, il aurait préféré avoir un gars plutôt qu’une fille. Il avait peur de ne pas savoir s’y prendre avec une demoiselle… Il avait déjà assez de mal à comprendre et gérer Airi qui était passée subitement d’adorable gamine à jeune ado… Mais bon, que risquait-il ?

Deuxième surprise : L’identité de la demoiselle… Là c’était un problème épineux, surtout pour lui. Vous voulez savoir qui est la jeune femme qu’il va parrainer ? Allez devinez ! La fille unique du plus jeune fondateur du SSN. Juste cela. Bon son paternel avait beau être décédé, elle restait quelqu’un à traiter avec des pincettes… Qui savait ce qu’elle pouvait faire si elle demandait une faveur a des contacts de son père ? Loki avait déjà comme but secret de pouvoir faire des missions propagandes et de devenir l’un des représentants des chasseurs. S’il avait des soucis avec le SSN, il pouvait dire adieu à ses ambitions… Mais il ne pouvait pas décemment refuser de la parrainer… Il était dans une impasse. Il allait devoir faire attention à la jeune femme.
Plaquant toutefois un sourire amical sur son visage, tout en tâchant de cacher le léger malaise qu’il ressentait, il se mit en route jusqu’au terrain d’entraînement principal, cherchant la jeune femme du regard. Il ne tarda pas à s’approcher, d’elle. Il était en équipement complet : combinaison, lance et ses épées courtes. Il s’arrêta à quelques pas d’elle, avant de demander poliment :

« -Mademoiselle Taisu ? »

Il attendit un instant que l’attention de la demoiselle se focalise sur lui avant de lui tendre la main, couverte de cals, poigne solide, et de se présenter :

« -Loki Kaliei, il semblerait que je vais être votre parrain. »

On était loin de l’introduction qu’il avait imaginée… Déjà il la vouvoyait alors qu’il pensait directement tutoyer son poulain… Mais il n’osait pas se montrer trop familier directement vu ses origines. Il allait d’abord un peu tâter le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: La voie de la lance
Mar 11 Déc - 18:26

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Rencontre avec son futur Idole

2063 - Domaine Militaire, Académie

Savannah n’était pas très chanceuse. Ca partait d’une bonne intention. Elle avait vu l’affiche dans les couloirs d’une proposition de binôme entre des chasseurs diplômés et les apprentis. Et elle avait inscrit son nom. Elle ne pensait pas que cet acte allait engendrer une colère violente chez ses pairs. Elle avait préparé son sac, avait nouée ses cheveux mi-longs à l’aide d’un élastique et s’était rendue très tôt au terrain, afin de commencer son entraînement par un petit jogging tout simple. Les diplômés n’allaient venir que dans une heure, elle avait tout le temps devant elle pour s’échauffer, s’étirer… Avant de courir, elle prit soin de prendre sa grande bouteille d’eau, d’étirer ses jambes, ses bras, son cou, ses poignets, ses chevilles… Elle commença à trottiner, son naturel distrait lui empêchant de remarquer que quelques personnes étaient venues la regarder, non pas pour admirer sa ténacité et son investissement dans son travail, mais plutôt pour l’embêter. Savannah avait tellement pris l’habitude d’être l’objet d’une colère qu’elle n’arrivait pas à comprendre à son jeune âge, que lorsqu’elle se prit soudainement une bouteille d’eau en plein visage, elle tourna simplement son visage, comme s’il suivait la trajectoire du récipient qui tomba avec fracas au sol. Légèrement étourdie, elle se massa la joue et la mâchoire, dévisageant avec amertume le groupe qui riait discrètement, tandis qu’un chasseur s’avança vers elle pour ramasser la bouteille d’eau.

Oups, désolée ! Elle est un peu vagabonde, vilaine bouteille d’eau…” se moqua le lanceur, ricanant en laissant la blonde décolorée penaude, sa main droite tenant son bras gauche.

Elle baissa ses yeux et reprit son entraînement, s’éloignant du groupe, et massant sa joue de temps à autre, cette dernière en ayant pâti à cause de la bouteille lancée d’une assez longue distance. La boule au ventre, elle courut sur de courtes distances, sprintant, trottinant…

Elle reposa ses jambes au bout de quarante cinq minutes d’efforts, de courtes mèches se plaquant contre sa peau humide. Elle s’étira quelque peu, afin d’éviter les courbatures le lendemain, et entendue une voix au loin, l’appelant :

Mademoiselle Taisu ?

Elle se retourna pour lui faire face, appuyant sa serviette éponge contre son front et son cou. Il était en tenue officielle ; combinaison, armes. Il avait une sacré assurance, telle qu’il intimida la jeune Taisu.

 Oui ?

Lorsqu’il lui tendit sa main, elle en fit de même et fut surprise par la poigne assurée et franche de ce dernier.

Loki Kaliei, il semblerait que je vais être votre parrain.
-  Je vois, ravie de vous rencontrer Monsieur Kaliei.

“Votre parrain”. Savannah dévisagea un bref instant le jeune homme dans les yeux, aux traits plus asiatiques que les siens, puisqu’elle avait hérité des traits kazakh, avant de réfléchir à cette phrase. Il semblait qu’en général, les chasseurs tutoyaient les plus jeunes. Etait-ce à cause de son nom qu’il l’appelait de cette manière ? Elle frotta l’arrière de son crâne en reprenant, dessinant un sourire légèrement gêné :

Vous pouvez me tutoyer et m'appeler Savannah, j’suis qu’en deuxième année après tout.

Elle émit un petit rire discret avant de poursuivre :

 Faisons du bon travail, vous voulez que l’on commence par quoi ? Je me suis échauffée avant que vous n’arrivez, comme ça on peut s’attaquer aux choses sérieuses !

Il la mettait un peu mal à l’aise, Loki. Il était grand, il avait de la prestance, il en jetait comparé à elle qui se sentait complètement gauche. Par ailleurs, elle fit remarquer, venant de réaliser qu’elle avait oublié de le préciser :

 Comme je ne savais pas ce qu’on allait faire aujourd’hui, j’ai mis ma combinaison, mais si besoin, dans le cas où vous souhaitez me mettre en difficulté, j’ai également pris une tenue de sport !

Savannah se sentait entièrement concernée par cet entraînement. Elle n’était pas bête, entraîner Savannah en tant que Chasseur pouvait être très contraignant, surtout si on avait des préjugés à son intention. Elle ne voulait pas que le Chasseur la traite comme le faisait ses camarades, elle souhaitait qu’il apprenne à la connaître, et que grâce à lui, elle tire un bénéfice de cet apprentissage, et que pour lui, ça lui permette de gravir un échelon. Un échange de bons procédés, puisque Savannah avait besoin plus que personne ne tripler d’efforts, autant pour sa réussite professionnelle que pour sa revanche personnelle vis-à-vis du traitement de son camarade. Oh jamais il ne lui viendrait à l’idée de leur faire du mal, Savannah n’était pas cruelle, elle était même trop gentille. Elle voulait simplement leur prouver qu’ils pouvaient se fier à elle, tout comme le chasseur Loki pouvait se fier à elle. Elle avait besoin qu’il lui fasse confiance, pour qu’ils puissent tous les deux tirer de cette journée que le meilleur.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Chasseur

Avatar : Sehun - Groupe Exo
Messages : 20
Points : 81
Parmi nous depuis le : 30/11/2018


Chasseur
Sujet: Re: La voie de la lance
Mar 11 Déc - 19:14

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Loki, c'est un visage que vous avez peut-être déjà vu, sans trop savoir où. C'est qu'il commence à se faire remarquer et à être reconnu du public vu les missions propagandes qu'il essaie d'obtenir le plus souvent possible. Pour ses collègues, il est un chasseur expérimenté, vétéran et bon tacticien, ailier compétent qui ne vous laissera pas tomber.
Arme(s) utilisée(s): Lance (principale), doubles épées courtes (secondaire)
Il l’avait trouvée facilement. Après ce n’était pas une tâche difficile. Il avait à sa disposition une photo de la jeune femme, savait à quel terrain elle se trouvait, et on la repérait vie avec sa chevelure décolorée. Toujours est-il que Loki avait initié le contact du coup. Il profita de leur échange de poignée de main pour la détailler rapidement. Elle était plus petite que lui, mais il pouvait déjà voir avec sa combinaison qu’elle s’était bien entraînée. Elle manquait peut-être un peu de carrure, mais elle pouvait compenser si elle se révélait rapide et agile. Mais bon, il allait la tester justement.

La demoiselle n’était pas intimidée par son arrivée, et elle lui proposa même rapidement de la tutoyer et de l’appeler par son prénom. Il hocha la tête avec un léger sourire à son offre, l’acceptant aussi simplement, avant de reprendre la parole.

« -Appelle moi Loki alors. Je ne suis pas beaucoup plus vieux que toi... Et on pourrait bien être amené à chasser ensemble dans le futur.»

Elle lui apprit qu’elle s’était déjà échauffée et avait préparé sa combinaison, mais aussi une tenue de sport normale. Le jeune homme ne voyait pas de raisons de la mettre en difficulté. Après tout elle serait amenée à utiliser sa combinaison au quotidien lorsqu’elle partirait en mission. Autant qu’elle profite de l’occasion à ses côtés pour encore améliorer son utilisation de la combinaison. Il approuva en revanche sans le cacher qu’elle ait pris les devants de s’échauffer. C’était une bonne initiative.

« -Garde ta combinaison. On va commencer par faire un tour du parcours, je ne me suis pas encore échauffé après tout. »

Loki avait une approche simple de son parrainage. Elle avait beau être la fille d’un important officiel, il n’allait pas la traiter avec spécialement d’égards. Il allait faire comme si elle était une apprentie comme les autres. Malgré tout, il marchait sur des œufs, et allait tâcher d’éviter de s’aliéner la jeune femme. Ce n’était absolument pas le but du parrainage, et il ne tenait pas à avoir d’ennuis si elle allait se plaindre à des contacts bien placés. Pour le reste, Loki n’avait aucun préjugé quant à la demoiselle. Qu’elle soit une fille à papa ou pas, il le verrait bien vite en s’entraînant avec elle. Il se ferait son avis sur elle lui-même.

Il l’entraîna donc jusqu’au parcours qu’elle avait déjà complété pour passer de carquois à archère. C’était un brin nostalgique de le refaire maintenant qu’il était plus expérimenté. D’un pas souple et rapide, Loki utilisait pleinement sa combinaison pour parcourir la distance à grandes enjambées. Il semblait voler au-dessus du sol et se moquer des obstacles. Il restait cependant à hauteur de la jeune femme, surveillant en même temps sa maîtrise de la combinaison. Qu’elle ait réussi l’examen montrait qu’elle savait s’en servir, mais il y avait bien des degrés de maîtrise ! La plupart des étudiants à son niveau savaient juste utiliser la force et l’agilité accrue pour franchir les obstacles de façon directe. Lui comptait déjà lui apprendre à se démarquer. C’était après tout l’un des grands atouts de Loki : la vitesse de ses réflexes et sa maîtrise des atouts de sa combinaison.

Etonnamment, la demoiselle était plus douée qu’il ne l’aurait cru. Mais elle avait encore un large potentiel à exploiter. Il l’observa avec une moue amusée franchir trois obstacles, avant de commencer à la guider.

« -Ne te braque pas uniquement sur l’obstacle devant toi. Ta combinaison peut faire bien plus que juste te permettre de sauter haut ou décupler ta force. Elle t’ouvre tout un champ de possibilités que tu ne pourrais pas envisager sans. »

Voulant servir d’exemple, il accéléra légèrement devant une petite falaise qu’il fallait normalement gravir. La combinaison permettait de sauter jusqu’à environ deux tiers de sa hauteur, et donc de réduire le temps nécessaire pour l’escalader, c’était ainsi que la plupart des étudiants franchissaient cet obstacle… Mais durant une vraie chasse, devoir perdre de précieuses secondes à escalader lentement une paroi pouvait vous coûter la vie. Profitant donc de sa vitesse, Loki se contenta de courir contre le mur, à la verticale, montant ainsi plusieurs mètres, dès qu’il se mit à sentir la gravité reprendre sa prise sur lui et perdre son élan, il se pencha, ses mains agrippant deux infimes anfractuosités de la paroi, ses pieds se campant contre la roche, dans une position digne d’un félin prêt à sauter. Il bondit ensuite, avant de profiter du moindre renflement de la paroi comme appui pour se propulser tel le protagoniste d’un film tout le long de la falaise, jusqu’à arriver à son sommet. Il n’avait pas eu l’air de perdre sa vitesse durant toute la scène.

Lançant un petit regard vers la jeune femme, il lui lança vivement :

« A toi ! »

Certains de ses collègues étaient encore plus phénoménaux, et pour eux une paroi verticale lisse était aussi simple à franchir qu’un sol plat. Mais il se défendait quand même pas mal.
Le reste de la course d’obstacle, il continua d’utiliser son expérience et sa maîtrise de la combinaison pour montrer à la jeune femme comment mettre à profit son équipement. Elle gagnerait encore en expérience au fil des années, mais il espérait que son petit coup de pouce lui permettrait de prendre un peu d’avance.

Lorsqu’ils revinrent au terrain d’entraînement, Loki semblait à peine essoufflé. Par rapport à certains parcours dans des coins plus sauvages ou des zones dévastées par les chimères, celui prévu par l’académie lui semblait simple et n’était pas suffisant pour saper son endurance.

« -Bien, je te laisse trois minutes pour souffler, ensuite on va voir comment tu te débrouilles avec une arme en main. Tu as déjà pu essayer quelques armes normalement, tu en as déjà trouvé une qui a ta préférence ? » lui demanda-t’il.

Il comptait rester dans un format simple pour la suite : une bonne raclée. Enfin façon de parler, il allait évidemment utiliser sa lance ou combattre à mains nues, et tâcher dans la mesure du possible de guider la jeune femme quant aux failles qu’elle manifeste. Elle devait débuter dans le maniement, donc elle avait surement pas mal de petits défauts qu’il pourrait corriger même si elle utilisait une arme avec laquelle il n’était pas familier. Loki avait juste quelques années d’expérience en plus qu’elle, on ne pouvait pas encore dire qu’il était un maître non plus. Mais face à une débutante, il pourrait quand même la guider et l’aider. Du moins il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'ai l'air méchante mais en vrai... ça m'arrive de l'être
Féminin

Age : 22
Métier : Chasseur

Avatar : A2 - NieR Automata
Messages : 75
Points : 225
Parmi nous depuis le : 12/12/2013

Sujet: Re: La voie de la lance
Dim 6 Jan - 20:43

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: Cette année
Réputation: La fille à papa. Fille unique du plus jeune fondateur du SSN, la réputation de son père lui fait de l'ombre, et elle essaie de s'en dépêtrer tant bien que mal. Il lui faudra pas moins de deux ans et demi pour se faire accepter par la majorité de ses pairs. Elle est douce, joyeuse et pleine d'amour. Ceci dit, la personne sur le front n'a strictement rien à voir avec la petite Taisu qui semble si frêle au quotidien : agile comme un singe, souple comme un félin, sa réputation faite à l'académie reflète énormément ses capacités de Chasseuse : très bonne au corps à corps, excelle à distance, mais sa tendance à s'éparpiller à souvent raison d'elle. Littéralement plus froide également, Savannah est le jour avec ses proches et la nuit face aux chimères.
Arme(s) utilisée(s): Arbalète : Efficace à distance ; Arc : À l'aise aussi bien à distance qu'en corps à corps, elle cherche encore à perfectionner son arme de la meilleure manière qui soit ; Lance : son arme de prédilection quand elle décide de [strike]niquer des mères[/strike] se battre face à des chimères plus épaisses dont le combat nécessite une technique plus "rapprochée"

Rencontre avec son futur Idole

2063 - Domaine Militaire, Académie

« -Appelle moi Loki alors. Je ne suis pas beaucoup plus vieux que toi... Et on pourrait bien être amené à chasser ensemble dans le futur.»

Savannah enregistra l’information avec intérêt. Être amenée à travailler avec lui ? Ce serait fabuleux, elle espérait aller assez loin dans sa formation pour pouvoir se tenir à ses côtés dans le futur. Étirant un sourire ravi à cette phrase, elle hocha simplement la tête, et tendit l’oreille pour les prochaines directives qu’il lui assignerait, sans omettre le fait qu’elle s’était échauffée avant leur rencontre, et lui signalant qu’elle avait pris également une tenue de sport pour l’entraînement. Il lui répondit, tout aussi concerné qu’elle de cette formation Chasseur à Apprenti :

« -Garde ta combinaison. On va commencer par faire un tour du parcours, je ne me suis pas encore échauffé après tout.
- D’accord. »

Très à l’aise, et surtout en confiance avec son supérieur, Savannah suivit les pas du Chasseur avec attention. Elle reproduisait le parcours à ses côtés, et remarqua que Loki était plus que familier avec les parcours disposés sur le terrain, caressant de ses pieds le sol comme on passe sa main avec désinvolture sur le pelage d’un chat. Aérien, assuré. Savannah resta à sa hauteur, régulant sa respiration, le stade de l’appréhension compte tenu de la maîtrise de sa combinaison étant passé depuis plusieurs semaines, il ne lui restait plus qu’à développer un rapport de confiance avec sa tenue de combat. Une aisance avec les multiples options tout en les alliant avec sa technique de combat qu’elle espérait, grâce à cette journée, définir. Agile ? Rapide ? Furtive ? Imprévisible ? Ou a contrario, brute ? Forte ? Synthétique ? Elle avait déjà une vague idée de comment gérer tout ça avec ses futures armes de prédilection, l’ordre de préférence pas forcément définie pour le moment.

Un semblant de haie végétale lui barrant la route, elle passa au-dessus comme un simple tremplin, ses mains bien à plat sur un semblant de branche, ses jambes tendues et encadrant ses bras comme l’on saute un cheval d’arçon en gymnastique, prenant appui sur ses mains pour se propulser et se donner de l’élan, la réception restant propre. Bien que l'exécution fut légèrement gauche, l’idée était bien là, et elle était restée aux côtés du brun, alerte pour le prochain obstacle.

« -Ne te braque pas uniquement sur l’obstacle devant toi. Ta combinaison peut faire bien plus que juste te permettre de sauter haut ou décupler ta force. Elle t’ouvre tout un champ de possibilités que tu ne pourrais pas envisager sans.
-  Compris. »

Savannah dévisagea le brun des yeux, et analysa son conseil. Il était vrai que pour le moment, son rapport avec cette dernière était seulement avec une réflexion sur ses compétences physiques actuelles, elle ne se projetait pas au delà de ses compétences ce qui, justement, l’avait freiné lors de l’exécution de son saut, trop focalisée sur la réception.
Lorsque Loki prit plus de vitesse et fonça vers le semblant de mur dénué de prises d’accroches, Savannah arqua un sourcil, mais n’eut le temps de réagir puisqu’il usa de son élan pour gravir le mur, usant simplement de la plante de ses pieds, pour ensuite planter ses doigts dans de fines cavités incrustées dans la roche, et ainsi dépasser le sommet, sans avoir ralenti, sans avoir eu besoin de réfléchir… Rien de tout cela. Tel un fauve, il avait planté ses griffes dans la cime de l’arbre, atteint sa branche pour enchaîner la suite de ses mouvements avec une agilité presque féline. Il était souple, et sa tenue lui semblait être plus que maléable, comme si elle avait le pouvoir de changer ses capacités physiques comme l’on change de deck dans un jeu vidéo. Savannah était sidérée, elle ne se voyait pas faire ça avant un bon mom-

« A toi ! »

… Entendit-elle, la décontenançant. Maintenant ? Comme ça ? Juste en ayant vu ce qu’avait fait son chef ? Son manque de confiance la rattrapa comme un lasso. Elle ne s’en sentait pas capable et hésita pendant sa course, l’hésitation transpirant durant le long de la démarche. Elle avait cette sensation de trop réfléchir. Elle redoutait le moment où elle se louperait et qu’il se moquerait d’elle. Elle secoua sa tête de droite à gauche ; tant pis. Il fallait bien tomber plusieurs fois pour apprendre de ses erreurs. Il ne lui restait que quelques mètres avant d’atteindre le mur. Elle se savait plus petite que Loki, et qu’elle serait moins rapide que lui. Elle ne rêvait pas, elle ne réussirait pas du premier coup. Mais Savannah était ingénieuse, et savait comment surprendre. Malgré son appréhension, elle fit confiance aux capacités de la combinaison et commença à effleurer le mur à l’aide de la pointe de ses pieds, se propulsant sans craindre que le mur lui glisse aux pieds. Mais sa petite taille et le fait qu’elle ait mal géré son élan la rattrapèrent bien vite, si bien qu’elle dut s’accrocher très rapidement aux renfoncements de l’obstacle, et malgré que la combinaison recouvre ses doigts, elle avait senti plusieurs de ses ongles se plier et se casser en éraflant la pierre. Occultant sa douleur, elle se hissa bien vite en sautant tel un singe sur les légères crevasses, lâchant les crevasses pour en récupérer d’autres plus haut, cassant les ongles de ses pouces cette fois, répétant une dernière fois ce mouvement de chimpanzé jusqu’à atteindre le sommet, plaquant sa paume de main droite sur la surface plane et se donnant un élan qu’elle n’aurait jamais soupçonné pouvoir se donner, élevant ses deux jambes au dessus du sommet et, s’appuyant sur sa main appuyée sur la roche, elle se propulsa de l’autre côté, se réceptionnant sur ses deux pieds, pliant les genoux pour ne pas se faire plus de mal, et se redressa, le front brillant d’un film de sueur, les joues réchauffées par l’effort.

Retirant le tissu de ses mains, ne lui restait que les ongles des petits doigts assez longs, les autres étant cassés à la base de la longueur. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu les ongles courts, à vrai dire ces derniers temps elle ne pensait pas à les ronger, ni même dans prendre soin. De par leur fragilité, ils s’étaient brisés sans plus de cérémonie. Elle ne saignait que des index. Tout en examinant évasement ses doigts, Loki la dirigea vers le début du parcours, lui demandant si elle avait déjà des idées pour les armes. Elle retira ses ongles cassés, rhabilla ses mains avant de relever sa tête, serrant son élastique qui s’était détendu :

« Je fais du tir à l’arc et du kendô depuis mes huit ans. Je n’aime pas les armes comme les épées, les gros sabres… Je suis plus à l’aise avec le tir à l’arc… Et j’avais pensé à allier le combat rapproché et le combat à distance à l’aide de flèches. Aussi… Il y a une arme qui m’intéresse beaucoup. J’ai vu quelques hauts gradés l’utiliser… La lance. »

Elle s’arrêta quelques instants avant de reprendre, plus assurée :

« Mon point fort n’est pas la force, une grosse arme ne ferait que de me ralentir. Une arme légère, mais avec une pointe comme celle des flèches, pourrait m’aider à allier ma souplesse, ma vitesse et pourrait m’offrir un champ de possibilité illimité. Je pensais à équiper mes pointes d’une certaine manière. Elles pourraient être paralysantes, empoisonnées, tranchantes, pourraient avoir une sorte de pic qui empêcherait les chimères de la retirer facilement, et dans le cas où elles parviendraient à les retirer, cela aggraverait leurs plaies. Je ne sais pas trop ce que vous en pensez…? »

Savannah s’était documentée, s’était renseignée avec assiduité et précision. Elle savait qu’en premier lieu, elle n’aurait pas ce genre d’armes car il lui faudrait - dans le cas où elle parviendrait à être une Flèche - un armurier très compétent, ingénieux, talentueux qui voudrait bien réaliser ce genre d’armes pour elle. Avoir au moins une arme sur trois d’assez développée pour combattre les chimères dans les arènes en mettant en place sa technique de combat. La fille Taisu avait toujours été débordante d’idées, mais son manque d’assurance la freinait trop dans la réalisation de certaines d’entre elles, si bien que la plupart du temps elle n’allait jamais au bout de ses projets. Mais aujourd’hui, il s’agissait de ses armes, de ce qui allait la représenter. Sa technique, sa personnalité, son nom… Elle comptait sur l’aide de son parrain pour mettre à profits ses idées débordantes.

AWFUL

HRP : Tellement désolée pour le retarrrrd ! ><



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin

Métier : Chasseur

Avatar : Sehun - Groupe Exo
Messages : 20
Points : 81
Parmi nous depuis le : 30/11/2018


Chasseur
Sujet: Re: La voie de la lance
Lun 7 Jan - 22:49

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis:
Réputation: Loki, c'est un visage que vous avez peut-être déjà vu, sans trop savoir où. C'est qu'il commence à se faire remarquer et à être reconnu du public vu les missions propagandes qu'il essaie d'obtenir le plus souvent possible. Pour ses collègues, il est un chasseur expérimenté, vétéran et bon tacticien, ailier compétent qui ne vous laissera pas tomber.
Arme(s) utilisée(s): Lance (principale), doubles épées courtes (secondaire)
Loki avait emmené sa cadette après lui pour l’échauffement. Enfin elle s’était déjà échauffée, elle, mais faire un tour avait l’avantage de lui permettre de se préparer à son tour pour une série d’exercices, et en même temps de voir un petit peu comment elle se débrouillait avec sa combinaison. Pour le moment, il était plutôt satisfait et même impressionné par la jeune femme. En tout cas, son caractère lui plaisait.

Le jeune chasseur n’avait pas encore eu longuement le temps d’analyser le tempérament de sa filleule, mais elle lui semblait déjà volontaire et déterminée. Il avait un peu craint en apprenant qu’elle était une de ces filles de bonne famille née avec une cuiller en argent dans la bouche qu’elle ne joue les précieuses et ne soit juste venu ici que sur un coup de tête. Histoire de faire enrager ses parents, ou une bêtise du style. Il y en avait après tout. Des têtes brûlées, des idiots qui n’avaient pas bien compris ce que cela signifiait une vie militaire, ou des rêveurs qui se voyaient déjà devenir des héros tuant les chimères par centaines mais qui n’avaient rien à faire sur un champ de bataille et qui ne savaient pas supporter la vie du sang. Tous ceux là, l’entraînement sévère les faisait rapidement abandonner la carrière de chasseur. Et les fils et fifilles à papas qui n’avaient jamais connu de réelles difficultés et qui étaient habitués à ce qu’on leur passe tous leurs caprices étaient les premiers à jeter l’éponge.

Quand on connaissait ses origines, on pouvait s’attendre à ce qu’elle fasse partie de cette catégorie, mais Loki n’avait pas été prompt à la juger pour autant. Elle avait tenu un an, ce qui prouvait déjà sa détermination. Et maintenant qu’il pouvait la voir en action, il comprenait qu’il avait bien fait de ne pas être trop hâtif. Il avait quelques préjugés, mais elle démontait déjà les idées préconçues qu’il aurait pu nourrir à son égard.

Le moment déterminant qui lui permet de définitivement jeter aux oubliettes la possibilité qu’elle soit une petite fille précieuse fut lorsqu’elle escalada à sa suite la petite paroi du parcours. Loki avait profité de sa taille et de sa vitesse pour la gravir, et avait ensuite associé souplesse et puissance avec son agilité habituelle pour se servir de maigres rebords et prises comme appuis pour monter à toute vitesse la paroi.

Il avait beau lui dire de le suivre, la jeune femme n’avait pas les mêmes capacités que lui. Il pouvait lui servir de modèle et d’inspiration, mais elle ne devait pas aveuglément l’imiter. Cela ne lui correspondrait pas, il fallait qu’elle découvre son propre style. Mais elle semblait déjà sur la bonne voie. Elle avait déjà vite adapté son style aux précédents obstacles, suivant ses conseils, mais ici, elle le surprit en n’hésitant qu’un court instant avant de foncer à son tour sur la paroi en compensant son manque de force et de vitesse en s’accrochant rapidement à des renfoncements pour se propulser avant qu’elle ne perde de la vitesse.

Loki la regarda un instant lorsqu’elle eut terminé son petit manège, d’un œil nouveau. Jusqu’ici, il avait quand même été un brin arrogant et conciliant. Il la testait, tâchait de voir jusqu’où il pouvait aller. Il comptait faire son rôle, mais il ne pensait pas s’impliquer outre mesure. En un instant, elle avait gommé ses à priori, et il avait décidé de l’épauler et de la soutenir. Car par ce petit tour de force, elle avait prouvé qu’elle avait la détermination et la volonté nécessaire pour devenir une chasseuse. Elle était volontaire, oui. Elle avait tout autant sa place à l’Académie que ses camarades.

Il hocha la tête avec approbation lorsqu’il remarqua l’état de ses doigts. Encore un point en sa faveur : elle ne se plaignait pas. Si elle avait été du genre à gémir pour si peu, il aurait mieux valu qu’elle arrête là les frais. Sinon que ferait-elle lorsqu’elle serait blessée sur le terrain ? Mais elle ferait mieux de garder les ongles courts, c’était quand même plus pratique que de risquer de se les casser comme aujourd’hui.

« -Pas mal. Avec un peu de temps, tu trouveras ton propre style et utilisera ta combinaison à sa pleine capacité ! » la complimenta-t’il.

Tandis qu’ils terminaient la parcours, Loki lui demanda quelles armes elle savait déjà manier et ce qu’elle pensait utiliser. Il l’écouta attentivement lui répondre, songeur. Enormément de chasseurs avaient des armes peu conventionnelles, mais il fallait réussir à en utiliser les atouts et ne pas finir en repas pour chimères.

« -Alors j’utilise moi-même la lance. Si tu veux tester cette arme, je peux déjà t’apprendre les bases. C’est une bonne arme, surtout pour un ailier. Tu bénéficies d’une bonne allonge, et tu peux l’utiliser de bien des manières : tenter de perforer tes adversaires, les garder à distance grâce à des mouvements plus large, ou même l’utiliser comme une perche grâce à ta combinaison pour te propulser en l’air et viser le dos ou le cou d’une chimère. »

Concernant l’arc, Loki était moins familier avec ce genre d’arme. Il était un piètre tireur, si bien qu’il s’était vite laissé convaincre de se contenter d’armes de corps à corps lui permettant de mettre à profit sa vitesse de réaction et ses réflexes.

« -Pour l’arc, ton idée n’est pas mauvaise, mais beaucoup de chimères ont des anticorps extrêmement développés, si bien que le poison ou des produits paralysant ne marchent que très peu voire pas du tout. Par contre il existe des pointes de flèches faites expressément pour perforer les chairs et les déchirer si on tente de retirer la flèche. Si tu as une combinaison de plusieurs pointes avec toi, tu peux t’adapter en fonction de la chimère et de ses résistances, mais réfléchis bien aux façons dont tu vas procéder, plus de flèches différentes veut dire que tu vas avoir besoin de plusieurs carquois, et c’est plus encombrant, et il ne faut pas que tu arrives à court de munitions au milieu du champ de bataille. Une arbalète peut aussi être plus utile pour avoir plus de puissance par rapport à un arc. »

Les anticorps étaient un sale problème, si les chimères étaient moins résistantes, cela ferait belle lurette que les chasseurs se seraient contentés de toutes les empoissonner sous des litres de gaz toxique, mais plus les bestioles étaient grosses, plus elles étaient résistantes… Savannah était libre de prendre ses conseils comme elle l’entendait. Loki ne tâchait pas de l’éloigner de l’idée de choisir une arme à distance, mais il fallait qu’elle se rende bien compte des avantages et inconvénients de ses options.

« -Si tu choisis l’arc, je te conseillerais quand même d’avoir une arme de rechange, comme une épée courte au cas où tu te retrouves au corps à corps ou si tu n’as plus de munitions. Après il faut voir ton niveau tant à l’arc qu’aux autres armes. N’hésite pas à essayer plusieurs options tant que tu en as l’occasion. Cependant ne te laisse pas emporter non plus, ton temps d’entraînement est limité, si tu te disperses, tu n’arriveras à rien d’efficace. Mieux vaut être un expert avec une ou deux armes que savoir en utiliser une dizaine sans être vraiment efficace.»

Revenus sur le terrain d’entraînement, il se campa au milieu de l’endroit. Le sol en terre battue était juste assez meuble pour qu’une chute soit douloureuse mais qu’on ne risque pas de se casser quelque chose. Se campant solidement sur ses jambes, Loki regarda sa filleule avant de lui lancer :

« -Bon on continue ! Je veux d’abord voir comment tu te débrouilles au combat au corps à corps. Si tu arrives à me battre, tu auras même droit à une récompense ! Mais attends-toi à finir la journée avec quelques bleus. » la prévint-il avec un petit sourire amusé et la mettant au défi de le mettre au tapis.

Avouons-le, Loki était assez confiant qu’elle n’arriverait pas à le mettre au tapis. C’est lui qui comptait la balancer au sol plusieurs fois, et il comptait bien profiter tant de sa taille que de son physique. Si elle voulait compenser, elle devrait être vive, rapide, et frapper là où elle trouverait des failles. Il n’allait pas lui faire de cadeaux. Ensuite ils passeraient à l’entraînement avec leurs armes, il serait agressif à ce moment-là, après tout il ne voulait pas la blesser, mais il pourrait peut-être lui montrer quelques tours avec sa lance si elle le souhaitait.

Lors de son premier assaut, Loki la laissa s’approcher avant de s’accroupir soudainement. D’une main vive, il vint agripper sa hanche, l’autre attrapant un de ses bras et la tirant en avant, avant de s’approcher d’un coup et de la projeter proprement au sol avec une technique de judo classique.

« -Fais attention à ne pas te faire déséquilibrer, reste à l’écart et cherche une faille chez ton adversaire, surtout s’il e st plus grand et plus fort que toi. Profite de ton gabarit et de ta vitesse ! »

Le second échange, il utilisa son jeu de jambes pour rester un peu à l’écart, avant de faire mine de donner un coup dans son ventre. Lorsqu’elle tâcha de prévenir l’attaque, il s’arrêta soudainement. Avant qu’elle n‘ait le temps de se rendre compte que c’était une feinte, son autre main saisissait déjà ses cheveux dans une prise plutôt déloyale et d’un coup violent la renvoya au sol.

« -C’est un combat, pas un échange sportif. Tous les coups sont permis, donc profites en ! Enfin évite quand même de frapper à la gorge, l’aine et l’entrejambe, ou les yeux, vu que ce n’est qu’un entraînement. Mais ne t’en tiens pas aux coups limités par les règles sportives. »

Ils continuèrent ainsi un petit moment, Loki tâchant de lui donner plusieurs conseils pour qu’elle profite de ses atouts. Elle était assez douée, en tout cas elle était vive. Il ne lui faisait pas de cadeaux, et n’hésitait pas à feinter et à la faire bouger dans tous les sens, tâchant de l’habituer aux coups bas et imprévus qui surviendraient systématiquement lors d’un vrai combat. Ce n’était pas quelque chose qu’on pouvait étudier, on pouvait seulement s’y habituer un peu. A force d’en sentir les effets et de chuter, de subir des coups, votre corps s’en rappelait et réagissait instinctivement. Il voulait qu’elle finisse à la longue à ce point : que quelque soit l’attaque qu’on pourrait lui porter, elle réagisse instinctivement pour l’éviter et contre attaquer de façon fulgurante. Que ce soit un coup porté par un humain ou une chimère ne changeait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: La voie de la lance




Revenir en haut Aller en bas

La voie de la lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» Voie de l'Eglise
» un bon geste pour une espèce en voie de disparition...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Au cœur d'Aotoshi :: Domaine militaire :: Académie-
Sauter vers: