Ashita no Sekai



 

[ONE SHOT] 2 jours après la dispute

 :: Permission accordée :: C'était mieux avant :: Emballé c'est pesé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Masculin
Age : 24
Métier : Chasseur
Avatar : Noctis Lucis Caelum

Messages : 18

Points : 0

Parmi nous depuis le : 08/12/2013


Fondateur du forum - Chasseur
Sujet: [ONE SHOT] 2 jours après la dispute
Lun 14 Sep - 17:26

Voir le profil de l'utilisateur








Informations complémentaires
Depuis: 1 an
Réputation: Jian Wan est doué au combat mais un connard méprisant dans la vie de tous les jours. De ce fait, il est difficile d'ignorer son existence. Même si sa compagnie n'est pas franchement appréciée – excepté par les dames dans un contexte précis (...bien que pas toujours, ne vous faites pas de fausses idées), on est ravi de l'avoir en tant que compagnon d'arme. Jian Wan laisse les stratégies à ses camarades qui le sollicitent généralement pour les attaques de front.
Arme(s) utilisée(s): 2 épées des plus classiques, 1 lourde courbée et une plus fine et raide, semblable aux armes factices que l'on retrouve au Kendo.
2 JOUR APRÈS LA DISPUTE


Sebastian avait repris du service deux jours après la dispute. Par malchance, elle avait très mal tourné pour lui et sans trop de raison. Disons qu'il était au mauvais endroit au mauvais moment, quelque chose comme ça. Certes, certains coups lui avaient été clairement adressés mais si elle ne m'avait pas provoqué, il s'en serait sorti sain et sauf. Du moins pour ce soir-là.
Il avait donc raté deux jours de « travail » pour se remettre de ses blessures. Rien de trop préoccupant pour lui. Question santé, des bandages, des points de suture, un peu de morphine et il se porterait sûrement comme un charme d'ici peu de temps. Enfin, je me déculpabilisais avec ce genre de prédictions. Question professionnelle, il s'en tira sans aucun avertissement. Il n'avait pas raté grand-chose. Les nouveaux chasseurs avaient une sorte de pré-rentrée de 5 jours où on leur faisait visiter la base et leur expliquait le fonctionnement de tous les dispositifs associés. Horaires, disponibilité des salles, codes, mises à jour de l'ID-0, ce genre de trucs dont il pouvait très bien se passer. Puis, il devait déjà en savoir un paquet là-dessus.

Je les croisai tous deux dans la salle de combat numérique qu'ils visitaient par groupe. Je terminais tout juste mon entraînement auprès du commandant quand ce dernier topa la gueule cassée -volontairement sans doute- sous mes yeux pour lui demander ce qui lui était arrivé. L'observant, curieux de la façon dont il allait expliquer ça, je le vis me sauver la mise en inventant une excuse. Je n'avais senti aucune hésitation dans sa réponse. Elle était moins crédible que l'évidence mais elle tenait la route. Malheureusement -bien que plutôt naturel-, le commandant n'en goba pas un mot, me lançant un regard tout à fait compréhensible. Si Seb le constata ? Qui sait. J'étais trop préoccupé à mimer l'indifférence en défaisant le haut de ma tenue pour le constater. Ceci étant dit, Mr. Taisu fit comme si, sans trop que je ne sache pourquoi. Il joua si bien le jeu qu'il alla jusqu'à demander confirmation à sa nièce, qui était une plus piètre menteuse que son ami. Sa voix avait dit oui, sa tête avait clairement dit non. Le commandant avait lâché un « très bien » et nous avait laissé disposé.

Dans notre marche retour vers la base, je lançai un regard intrigué au Saint Blond qui l’interpréta comme un regard interrogateur :

« Tu connais aussi bien que moi le règlement et la sentence pour ce genre de combat. Se battre contre autre chose que des chimères ou en dehors des camps d’entraînements est interdit. Tu es un bon chasseur et je ne voulais pas que tu aies de problèmes.

Je m'étais attendu à une telle réponse venant de sa part mais étrangement, elle ne me laissa pas indifférente. S'il avait dit « Tu es un bon chasseur, je ne voulais pas que tu aies de problèmes » et non pas « Tu es un bon chasseur et je ne voulais pas que tu aies de problèmes », la signification aurait été différente. Il aurait uniquement pris en compte les problèmes liés à la profession de chasseur que j’exerçais. Cependant dans le cas présent le « et » inspirait à une toute autre idée. C'était beaucoup plus général. Il ne voulait pas que j'ai de problème tout court, quel qu’en soit la nature. Et il était sincère. Est-ce que je l'avais tapé si fort que ça ?
Pourquoi, comment ?

- Oh!, m'exclamai-je en humectant ma lèvre inférieur, devrais-je te sucer la bite pour te remercier? » lui avais-je alors répondu empli de mépris avant de le semer dans la file de soldats, le pas rapide. Une fois dans la foule et loin de lui, je passai une main sur mon visage, l'air contrarié. J'avais répondu comme si je m'étais senti attaquer. Je laissai tomber la paume de ma main sur ma joue. Hm…? Un début de fièvre ? Je me sentais un peu « patraque ». Peut-être que la fatigue arrivait plus vite que prévu.


Ce soir comme hier soir, tu céderas à tes démons. Tu détestes les problèmes mais encore plus les solutions.  - Disiz #810808
Revenir en haut Aller en bas

[ONE SHOT] 2 jours après la dispute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» Trois jours après l'accouchement |PV Bertrand
» Miracle ou tentative de zombification?
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Permission accordée :: C'était mieux avant :: Emballé c'est pesé-
Sauter vers: