Ashita no Sekai



 

L'aurore d'or érubescent [Libre]

 :: Hors d'Aotoshi :: Villes rouges Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin

Age : 27
Métier : Chasseur

Avatar : Pain - Lily Art
Messages : 12
Parmi nous depuis le : 07/10/2018

Sujet: L'aurore d'or érubescent [Libre]
Dim 4 Nov - 16:18

Voir le profil de l'utilisateur




Informations complémentaires
Depuis: plus de 3 ans
Réputation: On l'appelle l'éclair rouge de Aotoshi en référence à sa rapidité et son agilité dites "légendaires" qui se seraient affutées au cours de ces dernières années. Ce n'est pas la modestie qui l'étouffe, quant à se faire apprécier de ses pairs, c'est une autre histoire. On l'évite au mieux, on le méprise au pire. C'est à double-tranchant que de l'avoir dans l'équipe : soit il parvient à terrasser l'adversaire d'un coup de lame bien placé, soit il se fait toucher et devient une cible fragile. Plus c'est gros et lent, mieux c'est pour lui.
Arme(s) utilisée(s): Cimeterres en verres metalliques & projecteur à fils à couper/neutraliser

ft. unknown


BLIND GUARDIAN



Le crissement de ses pas s'intensifia à mesure que les secondes s'égrainèrent. La matinée s'annonçait prometteuse, et il ne sut si cela était dû au parfum de fer flottant dans l'air ou si son instinct lui jouait des tours.
Si le vent s'évertuait à jouer avec les mèches de leurs cheveux, Reese et son petit-frère, Kan, semblaient engoncés dans de bien troubles méandres. Ils arpentaient de la meme façon l'horizon par delà le 16eme étage et seul le souffle constant mais chantonnant de l'air les environnait.

- Il t'arrive souvent de regarder vers une direction qui se trouve à des kilomètres d'ici. Tu es sûr que tu as fait le bon choix ?


La question était tombée tel un couperet. Reese ne s'était pas véritablement attendu à ce que l'on remette en cause son illustre choix de devenir chasseur. Evidemment, il ne répondit pas, comme les trois quart du temps. Kan se permit de reprendre :

- ... Peut-être qu'on s'est trompés de voie, toi et moi. .. peut-être qu'elle aurait voulu que l'on soit des ...
- Kan.
Il se tourna vers lui pour ancrer son regard transparent dans le sien, lui intimant par ce biais de ne prononcer le nom de l'ennemi sous aucun pretexte. Les rebelles. Plusieurs fois il avait rêvé rejoindre ce camp, et puis, sa vengeance, sa haine, sa colère avaient malheureusement triomphé de tout.
Il se détourna de son champs de vision pour attraper son verre d'eau, et l'engloutit d'un seul trait avant de s'essuyer d'un revers de main le coin des lèvres. Il recut un appel par la suite qui prévoyait son départ, des plus imminents.

Il n'avait pas été mis au parfum concernant l'objet precis que Neiji Onichi devait recupérer mais ladite cause du voyage semblait importante, voire peut-être même primordiale. Reese n'avait pas cherché à savoir, et executait l'ordre de l'escorter jusqu'à Tokyo, pleine centre ville. Ils étaient une toute petite escouade de six membres, dont Neiji Onichi lui-même, un grand chercheur pour qui la science avait de moins en moins de secrets. Il était important pour Aotoshi, mais aussi pour cette mission. Il n'en restait pas moins que la raison du pourquoi et du comment échappèrent au taciturne eclair rouge qui n'ouvrait la bouche que pour ... respirer.

Un hélicoptère à l'aspect militaire les attendait. Reese prit place au sein de l'engin et écouta attentivement les détails de l'ordre de mission : une fois l'helico stationné, le pilote et l'un des chasseurs, Mamoru, resteraient sur place pour protéger la zone, tandis que le reste de l'équipe s'enfoncerait dans les venelles de Tokyo pour se rapprocher du centre.
Reese avait accumulé un nombre incalculable de missions. L'adrénaline inexistence, il emboita le pas de son escouade sans frissonner, sans ressentir la moindre étincelle d'excitation. Tout à son introspection, il ne lâcha pas du regard ce qui pouvaient être considérés comme étant les angles morts de la ville. Vêtu simplement de la légendaire combinaison, il avançait aisément parmi les nombreux décombres, et ne sut si c'était le fruit de son imagination en sentant quelques paires d'yeux posées sur eux.

Les rebelles...


   

Revenir en haut Aller en bas

L'aurore d'or érubescent [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHITA NO SEKAI :: Hors d'Aotoshi :: Villes rouges-
Sauter vers: